«Ghostland»: Le réalisateur Pascal Laugier apporte son «soutien humain» à l'actrice Taylor Hickson, accusée de vouloir faire le buzz

POLEMIQUE Le réalisateur est scandalisé par les réactions de certains internautes au sujet de l'accident qui a défiguré sa jeune actrice sur le tournage de «Ghostland»...

Caroline Vié

— 

Taylor Hickson dans Ghostland de Pascal Laugier
Taylor Hickson dans Ghostland de Pascal Laugier — Mars Films
  • L’actrice Taylor Hickson a porté plainte après avoir été défigurée sur le tournage de « Ghostland ».
  • Le réalisateur Pascal Laugier, outré par les réactions de certains internautes lui reprochant de vouloir faire parler d’elle, nous a confié lui avoir apporté « son soutien humain ».
  • Le film sort en salles ce mercredi.

Nous avons rencontré Pascal Laugier dont le film Ghostland sort mercredi prochain dans les salles françaises. L’occasion d’évoquer avec lui l’accident sur le tournage du film qui a entrainé la comédienne Taylor Hickson à porter plainte contre la production, pour avoir été défigurée lors d’une scène où elle est passée à travers une porte en verre.

>> A lire aussi : VIDEO. «Ghostland»: Défigurée sur le tournage, l'actrice Taylor Hickson porte plainte

La comédienne de 19 ans a gardé une impressionnante cicatrice et attaque donc la firme Incident productions pour négligence. « Je l’ai appris sur les réseaux sociaux, confie Pascal Laugier à 20 Minutes alors qu’il est en visite à Paris pour la promotion du film, et si je suis tenu à devoir de réserve quant à l’accident lui-même, tant que la procédure est en cours, je suis sidéré par les réactions de certains journalistes et internautes. »

sun me mad squinty⭐️ -@pomme_salon killed it once again-

A post shared by taylor hickson (@taylor.hickson) on

Faire le buzz à tout prix

Le réalisateur de Martyrs ne mâche pas ses mots à l’encontre des indélicats qui brocardent la jeune comédienne. « Des gens qui ne connaissent strictement rien à l’affaire se permettent de l’accuser de chercher à créer un buzz contre le film ou nous soupçonnent de nous servir cet incident pour promouvoir Gostland. » L’affiche qui représente une tête de poupée cassée est même mise en cause sur la Toile, des internautes prétendant qu’elle fait référence à l’accident. « Du grand n’importe quoi, s’étrangle Pascal Laugier. Les gens sont tellement pleins de leur propre cynisme qu’ils en voient partout. »

Un soutien inconditionnel

Le cinéaste prend la défense de Taylor Hickford avec passion. « Je ne veux pas qu’on touche à Taylor, c’est ma comédienne et sur le tournage, elle était comme ma fille. L’amitié et le soutien humain que je lui porte sont inconditionnels. » Ce sera maintenant aux avocats de prendre le relais tandis que les spectateurs pourront découvrir l’excellente performance de la jeune comédienne face à Mylène Farmer qui incarne sa mère dans ce film d’horreur haute tension.