L'acteur Gary Oldman
L'acteur Gary Oldman — WENN

#METOO

L'ex-femme de Gary Oldman dénonce le double discours des Oscars

Donya Fiorentino, la 3e épouse de l'acteur, l'avait accusé de violence domestique en 2001...

Donya Fiorentino, la troisième épouse de l’acteur Gary Oldman, a dénoncé la récompense remise à son ex-mari pendant les Oscars en plein mouvement #MeToo et Time’s Up. En 2001, lorsqu’elle a divorcé après quatre ans d’un mariage tumultueux, elle a accusé l’acteur de l’avoir frappée avec un téléphone.

Lors de la procédure de divorce, elle en avait dévoilé un peu plus sur leur relation, qui consistait selon elle à se faire hurler dessus par son mari, qui l’aurait également insultée et abandonnée régulièrement lorsqu’il partait en week-end pour, selon elle, dépenser des fortunes pour acheter de la drogue et payer des prostituées.

Interrogée par TMZ, elle a déclaré : « Bravo Gary et bravo à l’académie pour avoir récompensé non pas un mais deux agresseurs avec des Oscars. Je croyais qu’on avait évolué. Qu’est ce qui est arrivé au mouvement #MeToo ? ».

>> A lire aussi : C'est l'heure du BIM: Réforme de la SNCF, décès de Didier Lockwood et «3 Billboards» domine les Bafta

Kobe Bryant en prend aussi pour son grade

Le deuxième agresseur auquel Donya Fiorentino fait référence, c’est le joueur de basket à la retraite Kobe Bryant, qui vient d’être honoré pour son court-métrage Dear Basketball. En 2003, alors qu’il jouait pour les Lakers de Los Angeles, la star a été accusée de viol par l’employée d’un hôtel, âgée de 19 ans à l’époque des faits.

L’affaire a fait scandale à l’époque mais le procès n’a jamais eu lieu car la victime présumée a refusé de coopérer. Un accord aurait été conclu entre eux, loin des tribunaux et des médias.