Oscars 2018: Revivez la soirée dominée par «La Forme de l'eau»

CINEMA Revivez la 90e cérémonie des «Academy Awards»...

P.B.
— 
Guillermo del Toro a remporté l'oscar du meilleur réalisateur et celui du meilleur film pour «La Forme de l'eau», le 4 mars 2018.
Guillermo del Toro a remporté l'oscar du meilleur réalisateur et celui du meilleur film pour «La Forme de l'eau», le 4 mars 2018. — Mark Ralston / AFP

5h50: C'est terminé

On se quitte avec le palmarès complet ici.

5h45: The Shape of Water (La Forme de l'eau) meilleur film!

On avait misé sur 3 Billboards, mais Hollywood a préféré le jolie conte fantastique de Del Toro. Cette fois-ci, pas d'hésitation de la part de Warren Beatty.

5h35: Frances McDormand, meilleure actrice

Dans 3 Billboards, elle faire rire et pleurer le téléspectateur. Sur scène, elle jure beaucoup moins mais fait se lever toutes les femmes de l'assemblée, les actrices, les scénaristes, les techniciennes. «On n'a plein d'idées, mais ne nous demandez pas d'en parler dans votre chambre d'hôtel ce soir, plutôt dans votre bureau demain».

5h30: Gary Oldman, meilleur acteur

Comme aux Golden Globes. Les cérémonies adorent les transformations. Il le dédie à sa maman, 99 ans!

5h20: Guillermo Del Toro meilleur réalisateur

Notre experte ciné l'avait annoncé!

 

5h05: Meilleure chanson pour Remember Me (Coco)

Jolie chanson sur ses ancêtres à ne pas oublier, sinon c'est la vraie mort.

5h00: L'Oscar pour Desplat, la France n'est pas bredouille!

Le doublé avec les Golden Globes pour la voix donnée par sa musique au personnage muet incarné par Sally Hawkins!

 

4h50: La photo de «Blade Runner» récompensée

Ça fait deux trophées pour le film de Villeneuve et trois pour Dunkirk si on compte bien pour l'instant.

4h40: La sensation «Get Out», Oscar du meilleur scénario original

Mais oui!! On n'y croyait pas mais Jordan Peele s'impose face à 3 Billboards et The Shape of Water.

 

4h30: Meilleur scénario (adaptation) pour «Call me by your Name»

On l'avait annoncé, globalement soirée sans surprise jusqu'ici.

4h15: Et le meilleur court-métrage documentaire est...

Vous l'attendiez tous... Heaven is a traffic jam on the 405! Pour ceux qui ne sont jamais allé à Los Angeles, c'est l'une des autoroutes les plus bouchées du pays (mais le docu est sur une artiste et n'a rien à voir).

Le court-métrage de fiction va à The Silent Child.

4h10: Bonjour l'originalité

L'an dernier, Jimmy Kimmel avait amené des touristes dans la salle des Oscars. Cette fois, il amène des stars dans le cinéma voisin pour faire une surprise aux spectateurs. Kill me now.

4h00: «Dunkerque» meilleur montage

Nolan va-t-il créer la surprise et battre Del Toro à la réalisation? Verdict dans une heure.

3h55: Les meilleurs effets spéciaux pour Blade Runner 2049

Pas de scandale ici, le film de Villeneuve était globalement bien trop long mais visuellement réussi.

3h45: «Coco», meilleur film d'animation

Pixar qui gagne, c'est la même chaque année. Love fest pour le Mexique dans le discours de remerciements.

 

3h40: Kobe Bryant, de basketteur aux Oscars

Il est récompensé pour le court-métrage d'animation Dear Basketball. Vu ses casseroles, ça va faire réagir à l'heure de #MeeToo. Le projet français Garden Party repart donc bredouille.

 

3h30: Allison Janney, meilleure actrice (second rôle), Yes!

C.J. Cregg Forever. Et Janney est parfaite dans le rôle de  la mère tyrannique et abusive de Tonya Harding dans I, Tonya. "I did it all by myself", plaisante l'actrice (avant de remercier tout le monde, of course).

 

3h25: Le Chili remporte le meilleur film étranger avec «Une Femme fantastique»

On ne va pas vous mentir, on n'a pas vu cette chronique sur la vie d'une serveuse transgenre.

3h20: Warren Beatty a l'air un peu trop confiant

Il va tenter de se racheter après la gaffe de l'an dernier (pas vraiment de sa faute, mais il n'a pas aidé).

 

3h15: Petit instant politique immigration

Lupita Nyong'o et Kumail Nanjiani font part de leur soutien aux Dreamers, les jeunes immigrés sans-papiers, dont le Congrès n'a toujours pas régularisé la situation.

 

3h10: Les décors de The Shape of Water récompensés

Normal, et Del Toro devrait remporter l'Oscar du meilleur réalisateur pour aller avec.

 

3h00: Deux Oscars audio pour Dunkirk

Ou Dunkerque, comme on dit en VF. Double victoire avec le montage et le mixage du son. La technique était superbe, mais en revanche, l'émotion...

2h55: ZZzzzzzZZZ

Jolie performance live de Mary j Blige mais pour le reste on s'ennuie ferme, notamment avec ce long mash-up nombriliste de 5 minutes sur la magie du cinéma. Il y a avait plus de fun dans la soirée des César vendredi, c'est dire.

2h40: Pas d'Oscar pour Visages, Villages, le documentaire Icarus s'impose

Ce docu Neflix se penche sur le système de dopage russe, et Visage, Villages, repart donc bredouille.

2h30: L'Oscar des meilleurs costumes pour Phantom Thread

Là encore, ce film d'époque réussi était le favori.

2h30: Le maquillage de Darkest Hour récompensé

Normalement, vu la transformation de Gary Oldman en Churchill.

 

2h15: Sam Rockwell, meilleur second rôle masculin

La moisson de 3 Billboards commence, et ce n'est pas terminé. C'est surtout mérité, Rockwell parvient à rendre un flic raciste et redneck attachant. Il remercie tout le monde et son père qui est venu le chercher un jour à l'école en disant "C'est grand-mère". En fait, mamie allait bien, il voulait juste emmener son fils au cinéma.

 

2h05: C'est parti!

Kimmel fait plutôt sobre sur Time's Up et #Meetoo et met en avant les acteurs de Black Panther et Wonder Woman. «Je me souviens d'une époque où les patrons ne studios ne pensaient pas qu'une femme ou un acteur noir pouvait porter un film de super héros. Je m'en souviens car c'était l'an dernier», plaisante le présentateur.

Opening plutôt gentillet, la meilleur blague était sans doute sur Get Out: «Selon Donald Trump, c'était les meilleurs trois premiers quarts d'un film l'an dernier».

1h50: Kidman et Bullock BFF

Allez une dernière pour la route et on passe à la cérémonie.

 

1h40: Timothé Chalamet, l'acteur qui monte

Il a 22 ans, il est franco-américain (son père est français), et en 6 ans, il est passé de Homeland à second rôle dans Lady Bird et nommé comme meilleur acteur pour Call me by your name.

 

1h20: Margot Robbie va-t-elle gagner?

Ça va être compliqué de détrôner Frances McDormand.

 

1h15: All hail the king T'Challa

Chadwick Boseman a fait péter la veste. Pour ceux qui ont raté notre interview sur l'importance du film, c'est par là, on cause afrofuturisme avec John Jennings, professeur de médias/culture.

 

1h10: Un tapis rouge plein de couleurs

Comme prévu, pas de noir comme aux Golden Globes. On vous l'expliquait plus tôt, le collectif Time's up estime que le mouvement est bien lancé, et ses organisatrices ne veulent pas devenir une simple protestation de tapis rouge mais s'engager sur le terrain.

 

1h00: C'est parti, avec une polémique

L'animateur de la chaîne E!, Ryan Seacrest, a été accusé de harcèlement par son ancienne styliste. Alors qu'il nie tout comportement déplacé, la chaîne a finalement décidé de le laisser officier sur le tapis rouge.

Apparemment, pour l'instant, de nombreuses stars semblent éviter son micro.

Ce soir, il ne devrait pas y avoir de robes noires sur le tapis rouge. Après le message fort envoyé aux Golden Globes et aux Baftas, le mouvement Time’s Up, notamment mené par Reese Witherspoon et Eva Longoria, n’a pas lancé d’appel pour les Oscars. Shonda Rhimes et Ava Duvernay ont expliqué que le combat se déroulait désormais sur le terrain avec des activistes.

Si la vague #MeToo devrait quand même dominer les conversations, le présentateur Jimmy Kimmel a indiqué à Variety qu’il essaierait de trouver le juste milieu entre l’humour et l’empathie. Et le cinéma dans tout ça ? 20 Minutes a sorti sa boule de cristal et mise sur :

Pour les Français, la meilleure chance sera sans doute côté documentaire avec Visages, Villages ou avec le compositeur Alexandre Desplat, oscarisé en 2015, qui pourrait bien récidiver avec la musique de La Forme de l’eau. Et cette année, promis, les organisateurs ont pris des mesures exceptionnelles pour éviter la gaffe monumentale de l’an dernier avec les enveloppes.