VIDEO. «Hurricane» fait voler ses personnages à tous les sens du terme

ACTION Avec « Hurricane », le réalisateur de « Fast & Furious » mêle les ingrédients d’un polar à ceux d’un film catastrophe…

Caroline Vié

— 

Maggie Grace dans Hurricane de Rob Cohen
Maggie Grace dans Hurricane de Rob Cohen — SND
  • Dans « Hurricane », des braqueurs veulent profiter d’un ouragan pour commettre leur forfait.
  • Le réalisateur de « XxX » est aux commandes de ce suspense.
  • Il s’est documenté sur les vraies tornades pour plonger le public au cœur de l’action.

Le cinéma d’action, Rob Cohen est tombé dedans depuis un bon moment. Réalisateur fondateur de la saga Fast and Furious et le premier XxX, il s’amuse comme un gamin à qui on a confié une montre et un marteau en signant Hurricane.

Simple mais ingénieux

Le concept est aussi simple qu’ingénieux. Il suffisait de penser à prendre les ingrédients d’un film catastrophe (la tornade du siècle) pour les allier à ceux d’une histoire de braquage (d’un bâtiment fédéral spécialisé dans la destruction de vieux billets de banque) ! Le mélange des deux est détonnant quand un météorologue,Toby Kebbell, son frère ancien soldat, Ryan Kwanten, et une belle agente au passé chargé,  Maggie Grace, tentent déjouer les machinations d’une bande de malfrats.

Dans la tornade

Le réalisme des séquences de catastrophe naturelle était capital pour faire croire que les personnages affrontaient des éléments déchaînés. Le chef opérateur Shelly Johnson est donc parti étudier l’ouragan Matthew en Floride. « Rob m’a dit qu’il voulait que le public puisse se rendre compte de ce que ça fait de se retrouver balayer par des vents de plus de 150 km/h. » Le suspense est favorisé par ces conditions extrêmes.

Pan dans l’œil !

« Si on veut qu’un film fonctionne, il faut plonger le spectateur au cœur de l’action », explique le réalisateur. Il a donc décidé de placer carrément ses héros dans l’œil du cyclone qui se referme rapidement derrière eux alors qu’ils essayent de fuir à bord de poids lourds remplis de billets. Cette scène de poursuite montre que Rob Cohen est toujours au taquet quand il s’agit de délivrer de belles décharges d’adrénaline.