VIDEO. Césars 2018: Qui va gagner? Qui devrait gagner? On vous dit tout

PALMARES « 20 Minutes » se mouille pour les Césars en livrant ses pronostics et ses favoris pour la cérémonie du 2 mars…

Caroline Vié

— 

Nahuel Pérez Biscayart dans 120 battements par minutes de Robin Campillo
Nahuel Pérez Biscayart dans 120 battements par minutes de Robin Campillo — Céline Nieszawer/Memento
  • On vous dit qui va gagner aux Césars.
  • Et aussi à qui on les aurait donnés si on avait pu décider.
  • Résultat: le 2 mars à 21 h en clair et en direct sur Canal+.

A 20 Minutes, on va faire comme Manu Payet, maître de cérémonie : simple, basique. On va donc livrer nos pronostics pour les Césars. Ceux qu’on préfère et ceux qui vont l’avoir. Et, bonne nouvelle, ce sont parfois les mêmes ! Résultats des courses ? Le 2 mars à 21 h en clair et en direct sur Canal +. La vidéo ci-dessous donne nos favoris.

>> A lire aussi : «Faut pas que je m’amuse trop, je suis meilleur quand je suis sérieux», confie Manu Payet

Meilleur film : « 120 battements par minute »

Y a pas photo : tout le monde est d’accord pour dire que 120 battements par minute est LE film de l’année. C’est fort, c’est beau et engagé. S’il n’a pas le prix, je mange un césar et, croyez-moi, c’est dur à avaler même avec beaucoup d’eau !

>> A lire aussi : «120 battements par minute», un grand film qui ne concerne pas que les gays

Meilleur réalisateur : Robin Campillo et Albert Dupontel

Robin Campillo  peut faire de la place sur sa cheminée car il va aussi rafler ce césar pour 120 battements par minute. S’il ne l’a pas volé, on a quand même un faible pour la mise en scène flamboyante d’ Albert Dupontel  pour Au revoir là-haut.

>> A lire aussi : «Au revoir là-haut», le fabuleux coffre à jouets d'Albert Dupontel

Meilleure actrice Karin Viard et Doria Tillier

La belle Karin Viard mérite son césar pour Jalouse des frères Foenkinos : elle est sublime ! On l’aurait cependant bien donné aussi à l’une des découvertes de l’année :  Doria Tillier, pétillante à souhait dans Monsieur et Madame Adelman de Nicolas Bedos. On le coupe en deux ? (Ça ne va pas être facile, c’est dur, un césar).

>> A lire aussi : VIDEO. Karin Viard est «Jalouse», mais ce n'est pas si grave

Meilleur acteur : Jean-Pierre Bacri et Swann Arlaud

Le seigneur Bacri bourru et tendre règne sur Le Sens de la fêtedu duo Toledano/Nakache mais on a envie de crier « place aux jeunes ! » en couronnant Swann Arlaud dans Petit Paysan, chronique rurale d’Hubert Charuel qui obtint un succès surprise cet été.

>> A lire aussi : Nakache et Toledano ont «Le Sens de la fête», mais aussi le sens de l'humour

Meilleur espoir féminin : Laetitia Dosch et Garance Marillier

Laetitia Dosch est clairement une découverte débusquée par Léonor Serraille pour Jeune Femme. On leur dit chapeau à toutes les deux, mais on voterait pourtant pour Garance Marillier, sensuelle cannibale à l’appétit vorace du Grave de Julia Durcournau.

>> A lire aussi : Comment Laetitia Dosch se sort des situations les plus inextricables

Meilleur espoir masculin : Nahuel Pérez Biscayart

Ne pas le lui donner pourrait être apparenté à une faute professionnelle ! Que ce soit dans 120 battements par minute ou dans Au revoir là-haut, Nahuel Pérez Biscayart est une telle évidence qu’on ne peut que s’incliner en signe de respect.

>> A lire aussi : Nahuel Perez Biscayart fait s’emballer le cœur du spectateur dans «120 battements par minute»

Meilleur film d’animation : « Le grand méchant renard » et « Zombillénium »

Les deux films méritent la statuette ! Le Grand Méchant Renard et autres contes de Benjamin Renner va l’obtenir parce que le titre de Zombillénium fait peur aux votants comme il a effrayé les spectateurs. C’est pour cela qu’on lui offre notre voix.

>> A lire aussi : Comment Mat Bastard a doublé le squelette le plus cool du monde

Meilleur film étranger : « La La Land » et « Faute d’amour »

La La Land de Damien Chazelle, comédie musicale est plus festif que Faute d’amour d’Andrei Zvyagintsev et il a donc toutes les chances de l’emporter. Le film russe, aussi cité aux Oscars, demeure notre favori pour sa puissance et la claque qu’il nous a mise.

>> A lire aussi : «Faute d'amour», ce film (extraordinaire) dont la musique a été composée à l'aveugle

Meilleur premier film : « Petit Paysan » et « Grave »

Voilà deux cinéastes prometteurs : Petit Paysan d’Hubert Charuel a conquis le public en faisant découvrir la vie dans les campagnes françaises. Grave de Julie Ducournau, nettement plus gore, a sans doute été moins vu, mais on l’adore sans retenue.

>> A lire aussi : Pourquoi «Petit Paysan» est tout sauf chiant !