Sophie Marceau s’exprime pour la première fois sur #MeToo

HARCÈLEMENT La comédienne avoue s’être « souvent fait draguer lourdement, voire harcelée »…

Anne Demoulin

— 

Sophie Marceau au Festival de l'Alpe d'Huez 2018.
Sophie Marceau au Festival de l'Alpe d'Huez 2018. — Laurent Vu/SIPA

Alors que les derniers mois ont été marqués par les accusations sexuelles visant le producteur américain Harvey Weinstein, l’actrice française était restée silencieuse. « Je trouve très bien ce qui s’est passé », confie Sophie Marceau, dans un entretien accordé au magazine Elle paru ce vendredi.

« J’applaudis les femmes qui l’ont fait »

« Je ne pense pas être un élément indispensable dans cette affaire », explique l’actrice de 51 ans, ajoutant ne pas trop aimer « les mouvements de groupe ». « Parler pour tout le monde n’est pas dans mon caractère », poursuit-elle.

Sophie Marceau félicite celles qui ont eu le courage de s’exprimer. « J’applaudis les femmes qui l’ont fait », assure-t-elle car « cela va permettre de mettre fin à des mœurs qui faisaient partie du quotidien ».

« On pense souvent qu’une femme n’a qu’à dire “non” »

« On pense souvent qu’une femme n’a qu’à dire “non” pour mettre un terme à un rapport de séduction qui lui déplaît. Mais c’est plus compliqué que cela. Certaines, par exemple, n’ont pas eu l’éducation, l’environnement qui les autorisaient à refuser d’être importunées », estime l’actrice.

La comédienne avoue s’être « souvent fait draguer lourdement, voire harcelée » et remercie sa mère de l’avoir très tôt mise en garde. « Ma mère m’avait appris à dire : "Stop ! Tu me respectes !" Tout le monde n’a pas eu cette chance », regrette-t-elle.