Quentin Tarantino dément avoir maltraité l'actrice Uma Thurman sur le tournage des «Kill Bill»

CINEMA Il regrette toutefois la cascade en voiture de l’actrice qui s’est terminée par un accident…

C.W.

— 

Le réalisateur Quentin Tarantino
Le réalisateur Quentin Tarantino — Variety/Shutterstock/SIPA

Le week-end dernier, Uma Thurman rejoignait la liste des nombreuses actrices d’Hollywood accusant Harvey Weinstein de harcèlement. Au passage, elle révélait également l’envers du décor du tournage de Kill Bill – les deux volets ayant été tournés en une seule fois.

>> A lire aussi: Quentin Tarantino est lâché par tous après les révélations d'Uma Thurman

Selon l'actrice, Quentin Tarantino l'aurait forcée à faire une cascade au volant d’une voiture ce qui avait failli la tuer. De plus, elle ajoutait que durant d’autres scènes, le réalisateur lui aurait aussi craché dessus et tenté de l’étrangler avec une chaîne. Des accusations que le réalisateur dément formellement. S’il regrette l’accident de voiture, il nie avoir maltraité l’actrice sur le tournage.

« L’un des plus grands regrets de sa vie »

Concernant la cascade d’Uma Thurman lors d’une scène au volant d’une voiture, Quentin Tarantino a reconnu auprès de Deadline qu’il s’agissait « d’un des plus grands regrets de sa vie », même s’il a ajouté ne pas avoir contraint l’actrice à faire cette scène. Il ajoute avoir d’ailleurs aidé Uma Thurman à régler ses comptes en récupérant la séquence du crash des archives, rapporte le Huffington Post, expliquant qu’il n’était pas au courant que cette séquence aurait été dissimulée pour que l’actrice ne porte pas plainte.

>> Affaire Weinstein: Uma Thurman attend de se calmer avant de parler (et ça risque de faire mal)

« Je ne peux qu’imaginer que c’est ce qu’Harvey avait en tête » en cachant cette vidéo, explique le réalisateur, mais « je ne savais pas qu’elle croyait que je faisais partie de cette tentative de dissimulation, elle m’avait juste dit qu’elle n’y avait pas accès ». Concernant les accusations de harcèlement sexuel envers le producteur, Quentin Tarantino précise avoir demandé à Harvey Weinstein de présenter ses excuses à Uma Thurman.

Par souci de réalisme

Pour ce qui est du comportement « sadique » du réalisateur sur le tournage, Quentin Tarantino nie totalement les accusations d’Uma Thurman. Selon lui, s’il a craché sur le visage de l’actrice durant une scène, c’est parce que l’acteur qui devait le faire aurait été « trop impressionné » et qu’il aurait donc fallu le faire plusieurs fois.

Quant à l’étranglement avec une chaîne, il s’agirait d’une idée d’Uma Thurman elle-même, par souci de réalisme. Une scène similaire aurait d’ailleurs eu lieu lors du tournage d’Inglourious Basterds, Diane Kruger aurait elle aussi été vraiment étranglée pour ne pas que la scène « ait l’air d’un film ».