A l'Ouest, du nouveau

CINEMA Russell Crowe et Christian Bale sont les héros de «3h10 pour Yuma», de James Mangold...

Caroline Vié

— 

Russel Crowe dans «3h10 pour Yuma» de James Mangold
Russel Crowe dans «3h10 pour Yuma» de James Mangold — TFM Distribution

Russell Crowe et Christian Bale sont complètement à l'ouest sous la direction de James Mangold. 3 h 10 pour Yuma fait référence à l'horaire du train dans lequel doit monter un desperado sur le chemin de la potence. Une escorte armée jusqu'aux dents lui fait traverser paysages arides et plaines verdoyantes pour le conduire à son rendez-vous funeste.

Cette chevauchée met en vedette une belle paire d'étalons. Russell Crowe, charmeur plus vénéneux qu'une amanite phalloïde, décime ses gardiens à coups de fourchette ou les amadoue par ses bonnes manières. Seul un fermier ruiné, ancien soldat mutilé, est assez désespéré pour tenir tête à ce psychopathe au sourire enchanteur. Christian Bale, acteur caméléon remarqué dans Batman Begins et Le Machiniste, joue le père de famille résolu à lui faire préférer le train.

Il y a comme un parfum de poudre et de sueur dans la rencontre au sommet entre ces deux pointures aux bottes usées et aux visages burinés par la poussière des pistes. Loin des amours maudits du Secret de Brokeback Mountain ou du mythe sur papier glacé de L'assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford, ce duel revient aux sources du western. Des seconds rôles aux tronches dignes d'un film de Sergio Leone ou d'un album de Lucky Luke, participent à un jeu grandeur nature de cow-boy et d'Indiens dans un far west réaliste où évoluent des hommes de chair et de sang.