Affaire Weinstein: Uma Thurman se confie sur son agression par le producteur

#METOO L'actrice Uma Thurman brise le silence sur la manière dont Harvey Weinstein l'a agressée dans sa chambre d'hôtel...

C.B.
— 
Uma Thuman le 18 octobre 2017 à New York.
Uma Thuman le 18 octobre 2017 à New York. — JM11/WENN.COM/SIPA

Un long entretien qui glace le sang. Uma Thurman, star des films Pulp Fiction et Kill Bill s’est livrée sur l’affaire Harvey Weinstein. Et l’actrice, qui avait fait savoir au moment des premières révélations qu’elle ne s’exprimerait que lorsqu’elle se serait calmée, s’est confiée au New York Times qui titre son article « Voilà pourquoi Uma Thurman est en colère ».


« Je suis l’une des raisons qui a fait qu’une jeune fille pouvait entrer dans sa chambre seule, comme je l’avais fait, regrette la comédienne. Quentin [Tarantino] a fait de Harvey le producteur exécutif de Kill Bill, un film symbole de la lutte des femmes. Elles se sont jetées dans la gueule du loup parce qu’elles étaient persuadées que quiconque atteint une telle position ne vous ferait jamais rien d’illégal, alors que c’est pourtant le cas. »

« J’ai cru qu’il était super bizarre »

Comme beaucoup de ses consœurs, Uma Thurman raconte qu’elle s’est retrouvée dans la chambre d’hôtel du producteur, à Paris, après le succès de Pulp Fiction. Et, contrairement à beaucoup d’entre elles, elle ne s’est pas sentie menacée lorsqu’il s’est dénudé devant elle. « J’ai cru qu’il était super bizarre », se souvient-elle.

Jusqu’à une autre rencontre, dans sa chambre d’hôtel à Londres, beaucoup plus violente. « Ça a été comme un coup de batte à la tête, explique la comédienne. Il m’a poussée. Il a essayé de se mettre sur moi. Il a essayé de se déshabiller. Il a fait toutes sortes de choses déplaisantes. Mais il n’y a pas mis toutes ses forces pour me contraindre. Tu es comme un animal qui gigote, comme un lézard. Je faisais tout ce que je pouvais pour reprendre le contrôle. » Le lendemain, elle reçoit « un bouquet de roses vulgaire », avec le message suivant : « Tu as de très bons instincts. »

« Tu perdras ta carrière, ta réputation »

Dans le New York Times, Uma Thurman assure avoir tenté de faire face à Harvey Weinstein en lui disant : « Si tu fais ce que tu m’as fait à d’autres personnes, tu perdras ta carrière, ta réputation et ta famille, je te le promets. » Selon son amie Ilona Herman, qui l’avait accompagnée, Uma Thurman était bouillonnante de colère quand elle a quitté Harvey Weinstein à l’issue de cette discussion. Le producteur avait menacé de compromettre sa carrière.

Dans un communiqué, l’avocat du producteur confirme que « M. Weinstein admet avoir fait des avances à madame Thurman en Angleterre après avoir mal interprété ses signaux à Paris. Il s’est immédiatement excusé. » Il décrit également la relation entre l’actrice son producteur comme « une relation de travail amusante et mêlée de séduction ».

Quentin Tarantino prévenu à plusieurs reprises

Uma Thurman affirme avoir prévenu à plusieurs reprises Quentin Tarantino. C’est finalement en 2001, au Festival de Cannes, que le réalisateur en a parlé à Harvey Weinstein, qui a fini par s’excuser.