VIDEO. «Gaspard va au mariage» en passant par le zoo

COMEDIE Cette comédie familiale délicieusement farfelue a été tournée dans un parc animalier du Limousin...

Caroline Vié

— 

Christa Théret dans Gaspard va au mariage d'Anthony Cordier
Christa Théret dans Gaspard va au mariage d'Anthony Cordier — Pyramide Distribution

La visite d’un grand gamin dans le zoo tenu par ses parents est au centre de l’histoire de famille farfelue que raconte  Antony Cordier dans Gaspard va au mariage. Ce décor original est un personnage à part entière d’une fantaisie où Felix Moati, Lætita Dosch, Marina Foïs et Christa Théret règlent leurs comptes au milieu des animaux.

C’est dans la parc animalier de Reynou, petit zoo du Limousin que le réalisateur de Douches froides et de Happy few a emmené son équipe. « C’était la structure idéale, familiale comme celle du film et suffisamment étendue pour que nous ne gênions pas les visiteurs », confie le cinéaste.

Belle rencontre pour #GaspardVaAuMariage #Ffsarlat2017 @festsarlat

A post shared by Zickma (@zickmafr) on

Le tapir et son gros câlin

Le bien-être des animaux était une préoccupation constante pour Antony Cordier. « Nous sommes à une époque où on repense les zoos et où on veut éviter les contacts entre les animaux et les humains. » Les bêtes qui jouent dans le film - manchots, vautours et autres- sont des animaux dressés venus de l’extérieur. Seul le tapir est un pensionnaire du parc. « Christa Théret le grattouillait et il était si heureux qu’il s’est endormi, raconte Antony Cordier. C’est l’un des plus beaux souvenirs du tournage. »

Cordier fait le singe

Tourner dans un zoo apporte aussi quelques soucis : par exemple quand les gibbons se mettent à chanter en chœur. « Ils ont une mélodie très particulière que nous avons finalement décidé d’inclure dans le film », explique Antony Cordier qui a dû imiter les adorables singes à la demande de son équipe pour le tournage de cette séquence. « Je me suis ridiculisé mais le jeu en valait la chandelle car nous avons vécu des moments magiques. » C’est d’instants comme celui-là que naît la singularité de Gaspard va au mariage.