Claude Lelouch lance un appel après s’être fait voler le seul exemplaire du scénario de son prochain film

CINEMA Le cinéaste a lancé ce samedi dans «Le Parisien» un « appel » aux voleurs pour retrouver son scénario...

20 Minutes avec AFP

— 

Le réalisateur Claude Lelouch présidera le jury du festival du film britannique de Dinard. Ici à Los Angeles, en avril 2016.
Le réalisateur Claude Lelouch présidera le jury du festival du film britannique de Dinard. Ici à Los Angeles, en avril 2016. — SIPANY / SIPA

Claude Lelouch s’est fait voler ses « valises magiques » : Le  cinéaste français a indiqué au Parisien s’être fait voler des sacs contenant de nombreux documents personnels et notamment l’unique exemplaire du scénario de son prochain film.

Le vol s’est déroulé il y a une semaine devant les locaux sa société de production, les Films 13, avenue Hoche, à Paris (VIIIe), alors que le cinéaste rentrait de vacances. Il venait de se garer et de sortir trois sacs de son véhicule. « Le temps de faire le tour de la voiture, deux des sacs avaient disparu », a raconté le réalisateur au quotidien.

Un scénario et des milliers de pages de notes disparus

Selon le journal, un des sacs contenait l’unique exemplaire du scénario du prochain film du réalisateur âgé de 80 ans, Oui et Non.

Le réalisateur d’Un homme et une femme a également confié avoir perdu plusieurs cahiers représentant « un millier de pages », couvertes de notes, de témoignages, d’observations et de choses vues depuis cinquante ans.

« On m’a dérobé les valises magiques, celles qui m’ont accompagné toute ma vie et dans lesquelles je puise matière à mon inspiration », a déploré Claude Lelouch qui a aussi perdu dans cette mésaventure 15.000 euros « en monnaies diverses », ses clés, son passeport et une montre.

« J’ai toujours avec moi une réserve d’argent au cas où je doive partir à l’étranger », a expliqué le cinéaste au quotidien.

Le réalisateur a porté plainte et ne désespère pas de retrouver ses carnets et son scénario. « Après tout (les voleurs) ont mon adresse. Je leur lance cet appel. J’attends ce miracle »

Mots-clés :