Disney: Accusés de «blackface» sur le tournage d'«Aladdin», les studios se défendent

POLEMIQUE Ils ont maquillé des acteurs caucasiens sur le tournage du remake d'« Aladdin » pour leur foncer la peau…

20 Minutes avec agences

— 

Le réalisateur Guy Ritchie, aux commandes du remake d'Aladdin
Le réalisateur Guy Ritchie, aux commandes du remake d'Aladdin — WENN

Les studios Disney ont provoqué un tollé sur la Toile. Selon Deadline, sur le tournage de l’adaptation d’Aladdin, la firme aurait foncé leur peau des figurants à l’aide de maquillage au lieu d’embaucher des acteurs de couleur.

>> A lire aussi : VIDEO. Griezmann grimé en noir: Le « "blackface" révèle un profond oubli des origines racistes de ces spectacles »

Une pratique qui rappelle la tristement célèbre époque du « Blackface », lorsque les studios hollywoodiens grimaient des comédiens blancs en noir pour ne pas avoir à embaucher d’acteurs noirs. Sur Twitter, de nombreux internautes se sont montrés outrés, parmi lesquels ce twittos qui affirme que l’option choisie par Disney est « offensante et dégoûtante ».

La réponse du studio

Disney n’a pas tardé à répondre aux accusations de "racisme", expliquant qu’ils avaient tenté de « mettre sur pied le casting le plus divers jamais vu au cinéma ». « Pour seulement quelques rôles qui nécessitaient des compétences particulières nous avons dû maquiller des membres de l’équipe », ajoutent-ils dans le communiqué relayé par Deadline.

Une justification qui n’a pas convaincu. Sur Twitter, un utilisateur accuse les studios de « ne pas avoir voulu payer » des figurants venant de divers horizons.