«Mudbound»: Pour Mary J. Blige, ne pas porter de maquillage a été une libération

NO MAKE-UP La tendance du « no make-up » fait de plus en plus d'adptes...

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice et chanteuse Mary J. Blige
L'actrice et chanteuse Mary J. Blige — WENN

Pour incarner Florence Jackson dans Mudbound, film produit par Netflix et sorti en novembre dernier, Mary J. Blige a dû se passer entièrement de maquillage. Si cela peut paraître anodin, ce film a été l’occasion pour elle de sortir de son personnage initial, celui de star du hip-hop.

Lors d’une interview relayée par People, la chanteuse et actrice a expliqué combien cette expérience l’avait marquée. « Jouer Florence a été une épreuve difficile pour moi. Mais je suis fière d’avoir eu l’opportunité de me mettre dans la peau de cette femme forte », confie-t-elle.

>> A lire aussi : VIDEO. Mary J. Blige forcée de payer une pension alimentaire à son ex

Vanité

Plus encore, ce rôle a révélé à Mary J. Blige une vérité sur sa propre existence : « Ce n’était pas facile de comprendre ce personnage au départ, parce que je ne réalisais pas combien j’étais vaniteuse avant de jouer un personnage comme Florence. Sérieusement, j’ai dû laisser beaucoup de moi-même de côté. Beaucoup de perruques, beaucoup de faux-cils, beaucoup de maquillage, beaucoup de faux ongles, vous voyez le truc. »

GOD is the Greatest!! #GLOWUP #UNBOTHERED #SOAW #MUDBOUND 📸 by @dandremichael

A post shared by Mary J Blige (@therealmaryjblige) on

D'après la star, ce personnage a même eu un effet curatif : « Elle a soigné des parties de moi-même dont je n’avais jamais remarqué qu’elles étaient brisées. »