Vidéo. « Le grand jeu »: le réalisateur nous explique pourquoi Jessica Chastain mériterait vraiment un Oscar

BIOPIC Dans « Le grand jeu », la superbe rousse est prodigieuse dans le rôle de Molly Bloom, la « reine du poker » …

Caroline Vié

— 

Jessica Chastain et Idris Elba dans Le grand jeu d'Aaron Sorkin
Jessica Chastain et Idris Elba dans Le grand jeu d'Aaron Sorkin — SND
  • Ce suspense revient sur l’histoire vraie d’une organisatrice de parties de poker très privées.
  • Jessica Chastain pourrait remporter un Oscar pour sa performance dans la peau de l’héroïne.

Jessica Chastain recevra-t-elle enfin un Oscar pour Le grand jeu d' Aaron Sorkin ? Citée deux fois (pour La couleur des sentiments et Zero dark thirty), la rousse flamboyante pourrait l’emporter avec son rôle de Molly Bloom, reine du poker au destin fascinant.

« Jessica a quelque chose d’unique, un mélange de sensualité et de force qui émanent aussi de la vraie Molly Bloom », explique Sorkin à 20 Minutes. Il passe pour la première fois derrière la caméra après avoir écrit notamment les scénarios de The Social Network et des séries A la Maison Blanche et The Newsroom.

Poursuivie par le FBI qui souhaite qu’elle donne des informations sur ses joueurs mafieux, la belle trouve du soutien pas toujours enthousiaste entre un avocat (Idris Elba) et son père ( Kevin Costner).

. *A VENIR* #LeGrandJeu . La prodigieuse histoire vraie d’une jeune femme surdouée devenue la reine d’un gigantesque empire du jeu clandestin à Hollywood ! En 2004, la jeune Molly Bloom débarque à Los Angeles. Simple assistante, elle épaule son patron qui réunit toutes les semaines des joueurs de poker autour de parties clandestines. Virée sans ménagement, elle décide de monter son propre cercle : la mise d’entrée sera de 250 000 $ ! Très vite, les stars hollywoodiennes, les millionnaires et les grands sportifs accourent. Le succès est immédiat et vertigineux. Acculée par les agents du FBI décidés à la faire tomber, menacée par la mafia russe décidée à faire main basse sur son activité, et harcelée par des célébrités inquiètes qu’elle ne les trahisse, Molly Bloom se retrouve prise entre tous les feux… . (Allo Ciné - 2017) . Hâte de revoir Jessica Chastain sur le grand écran! . #film#movie#legrandjeu#mollysgame#poker#actress#jessicachastain#idriselba#coming#soon

A post shared by Reviews (@cine.reviews) on

Molly a du chien

« Personne n’aurait pu apporter autant de subtilité à ce personnage que l’a fait Jessica, explique Aaron Sorkin. Elle a tout de suite compris comment faire passer le côté provocateur de Molly tout en respectant la fragilité de cette femme capable de se montrer tour à tour retorse ou d’une étonnante droiture. » Molly Bloom a, en effet, préféré prendre le risque d’être poursuivie en justice plutôt que dénoncer ses clients que ce soit devant les autorités ou dans le livre qu’elle a publié sur sa vie et ses parties de poker aux enjeux stratosphériques.

Molly a de la chatte

Ses rencontres entre joueurs richissimes ont permis à l’ancienne championne de ski de gagner beaucoup d’argent en prenant quelques libertés avec la légalité. « C’est ce qui nous a passionnés, Jessica et moi, insiste Aaron Sorkin. La rapidité de son ascension et celle de sa chute ont quelque chose d’unique. » Autour de la ravissante trentenaire gravitent des hommes plus ou moins recommandables. « Elle arrivait à se faire respecter par des gangsters mais sa chance phénoménale ne pouvait pas durer », précise le réalisateur qui a passé du temps avec la vraie Molly pour tenter de la comprendre.

Molly a le cafard

La solitude de Molly, tant pendant ses moments de succès que pendant sa déchéance, est l’un des aspects du personnage auquel la magnifique Jessica Chastain donne le plus de force. « Sa performance mériterait vraiment un Oscar ! », s’exclame Aaron Sorkin qui pourrait, quant à lui, être couronné pour son scénario malin. A eux deux, ils donnent vie à une héroïne profondément cinématographique dont les aventures sont librement inspirées d’une réalité digne des meilleures fictions.