Abus sexuels: Le producteur Gary Goddard accusé par sept anciens enfants acteurs

ETATS-UNIS Après qu’Anthony Edwards a témoigné, sept hommes ont décidé de parler à leur tour des agressions sexuelles qu’ils ont subies dans les années 1970…

20 Minutes avec AFP

— 

Le célèbre signe «Hollywood».
Le célèbre signe «Hollywood». — CATERS NEWS AGENCY/SIPA

Sept hommes accusent le producteur américain Gary Goddard de les avoir abusés sexuellement. Les faits remontent aux années 1970 lorsqu’ils étaient enfants acteurs. Ces accusations s’ajoutent à celles formulées il y a plus d'un mois par Anthony Edwards - connu pour avoir incarné Mark Green dans Urgences.

>> A lire aussi : Equateur: Un enseignant soupçonné d'abus sexuels sur 84 adolescents

C’est après les révélations d’Anthony Edwards que ces sept hommes ont décidé de témoigner à leur tour, auprès du  Los Angeles Times. Ils ont ainsi raconté que Gary Goddard laissait traîner ses mains sur leurs cuisses pendant des pauses lors des tournages, qu’il les caressait dans la pénombre d’un manège de Disney ou qu’il commettait des abus sexuels répétés pendant les étapes d’une tournée de sa troupe en Californie.

L’avocat du producteur parle de « ouï-dire »

Parmi les accusateurs figurent Bret Nighman, Mark Driscoll et Linus Huffman, qui a joué à 13 ans dans une adaptation par Goddard de Oliver. « [Gary Goddard] m’a pris à part et il a posé ses mains sur mes jambes et il a dit : "Je suis très fier de toi" et il s’est rapproché de mon entrejambe », a affirmé ce dernier.

>> A lire aussi : Abus sexuels: Le Vatican enquête sur des cas dans une école de privée Rome

Sam Singer, porte-parole du producteur, a indiqué que son client ne réagirait pas à ces accusations, estimant qu’il ne s’agissait que d'« insinuations et de ouï-dire ». Et d’ajouter : « S’il était possible de prouver par la négative, monsieur Goddard pourrait débattre de ces accusations vieilles de 40 ans mais comme ce n’est pas possible, il ne réagira pas. »