VIDEO. «Star Wars - Les derniers Jedi»: On vous dit tout sans rien spoiler

SCIENCE-FICTION « 20 Minutes » vous explique pourquoi le film de Rian Johnson est réussi, sans rien gâcher des surprises du film…

Caroline Vié

— 

Daisy Ridley dans Star Wars - Les derniers Jedi de Rian Johnson
Daisy Ridley dans Star Wars - Les derniers Jedi de Rian Johnson — LucasFilms/Disney
  • « Star Wars - Les derniers Jedi » donne une nouvelle ampleur à la saga.
  • Anciens et nouveaux personnages s’entremêlent avec succès.
  • Rian Johnson a gagné son pari : les fans vont bien vibrer.

Alors c’est comment, Star Wars: Les derniers Jedi ? Et bien pour l’avoir vu ce lundi en avant-première, on peut le dire : cet Episode VIII est vraiment très réussi !  Rian Jonhson a gagné le pari de donner un souffle nouveau à la saga. Sans rien spoiler de l’intrigue, 20 Minutes explique pourquoi ce nouvel opus à tout ce qu’il faut pour faire vibrer les fans.

Il y a du nouveau (et ça fait du bien)

Certains fans reprochaient au Réveil de la Force de ressembler trop à Un nouvel espoir. Ceux-là craignaient donc d’assister à une resucée de L’Empire contre-attaque. Qu’ils se rassurent : Les derniers Jedi offre une intrigue à la fois vraiment originale et qui fait avancer l’action de la saga.

The last jedi official poster! #thelastjedi #poster #starwars

A post shared by Star Wars EpVIII:The Last Jedi (@the_last_jedi_official) on

Il y a des nouvelles (notamment deux)

Les personnages qu’incarnent Laura Dern et Kelly Marie Tran sont des adjonctions bienvenues. La première étonne en officier psychorigide, tandis que la fraîcheur de la seconde est séduisante.

Il y a des anciens (surtout un)

Ce huitième volet marque le grand retour d’un personnage qu’on ne s’attendait pas à revoir. Ça fait rudement plaisir de le recroiser d’autant plus qu’il va avoir une importance capitale pour l’action.

Brother and sister for ever!💖 Luke and Leia. Hello @hamillhimself Great pic! #markhamill #carriefisher #thelastjedi #starwars

A post shared by Star Wars EpVIII:The Last Jedi (@the_last_jedi_official) on

Il y a Carrie Fisher (et elle est exceptionnelle)

La dernière apparition de Carrie Fisher lui permet d’exceller. Leia a l’autorité d’une grande générale et la sagesse d’une femme qui a beaucoup vécu. Chacune de ses scènes confirme qu’elle avait une personnalité unique.

Il y a un cinéaste subtil (qui ne cherche pas à faire pleurer)

Il est impossible de ne pas ressentir un pincement au cœur en pensant qu’on ne verra plus Carrie Fisher à l’écran, ni Leia par conséquent. Le réalisateur ne charge pas la mule. Si chaque réplique de l’actrice prend d’un sens prémonitoire, Rian Johnson a le bon goût de ne jamais appuyer sur la plaie.

Il y a Mark Hamill (qui a toujours la pêche)

A 66 ans, Mark Hamill a certes pris de la bouteille, mais c’est idéal pour incarner un maître Jedi à l’autorité souveraine. Est-il le dernier ? Comme on s’est imposé de ne rien spoiler, il faudra voir le film pour le découvrir.

Wishing @hamillhimself a big happy birthday today! Comment with your favorite Luke Skywalker moment. #TheLastJedi

A post shared by Star Wars Movies (@starwarsmovies) on

Il y a Adam Driver (et il est fantastique)

Adam Driver livre une performance brillante en jeune homme qui ne sait plus trop bien quoi faire de sa vie. Son Kylo Ren est pathétique dans sa violence comme dans sa fragilité. On a vraiment affaire à un excellent méchant.

New exclusive pic! Kylo Ren! #thelastjedi #starwars

A post shared by Star Wars EpVIII:The Last Jedi (@the_last_jedi_official) on

Il y a de nouvelles créatures (assez discrètes)

On a vu les Porgs et les Renards de cristal dans bon nombre de magasins. Si on était mauvaise langue, on dirait qu’ils n’ont pas d’autre utilité que de faire vendre des jouets. Leur apport au scénario est des plus minimalistes.

View this post on Instagram

Porgs!

A post shared by Star Wars Movies (@starwarsmovies) on

Il y a des morts (on s’en doute)

On ne fait pas la guerre sans tuer des gens. Des personnages disparaissent donc, inévitablement, même si cela fait mal au cœur de se dire que certains sont partis pour toujours (et on ne parle même pas de Carrie Fisher).

Il y a des images superbes (forcément)

Les scènes de combats sont sublimes ; c’est vraiment le mot. Rian Johnson joue avec les couleurs et les textures pour offrir des scènes qui comptent parmi les plus spectaculaires de la saga. Pas étonnant que LucasFilms lui ait confié une nouvelle trilogie.

Il y a de l’avenir (heureusement, vu qu’on attend désormais au moins quatre épisodes)

La grande force (Force ?) de Rian Johnson est d’ouvrir de nouvelles portes pour l’avenir de Star Wars. J.J. Abrams avait remis la saga sur le devant de l’écran, Johnson lui apporte une ampleur étonnante avec des héros modernes et attachants.

Il y a du désir (au moins de connaître la suite)

Bien évidemment, Rian Johnson donne envie de savoir ce qui va se passer après Les derniers Jedi. Le spectateur ronge son frein en se disant qu’il va lui falloir patienter deux ans pour voir la suite réalisée l’an prochain par J.J. Abrams et qui ne sortira que le 18 décembre 2019…