«Star Wars - Les derniers Jedi»: Le meilleur épisode de la saga selon les premières critiques

AVANT-PREMIERE Les premiers spectateurs des «Derniers Jedi», huitième épisode de la saga «Star Wars», sont sortis conquis de l'avant-première à Los Angeles...

V. J. avec AFP

— 

L'avant-première de «Star Wars - Les derniers Jedi» a eu lieu le 9 décembre au Shrine Auditorium de Los Angeles
L'avant-première de «Star Wars - Les derniers Jedi» a eu lieu le 9 décembre au Shrine Auditorium de Los Angeles — Jordan Strauss/AP/SIPA

Et de huit ! Star Wars - Les derniers Jedi, huitième épisode de la saga, sort mercredi en France, et l’avant-première mondiale avait lieu samedi à Los Angeles, après une année de marketing tous azimuts et de ferveur des fans qui ne semble pas se démentir. Tapis rouge, réplique, grandeur nature d’un quadripode impérial, le Shrine Auditorium a accueilli les 6.300 premiers spectateurs du film, le plus long de toute la saga avec 2h33 au compteur.

>> «Star Wars - Les derniers Jedi»: Le marketing, côté obscur de la Force?

Hommage à Carrie Fisher

Le réalisateur Rian Johnson, qui reprend le flambeau et la caméra après J.J. Abrams et son Réveil de la Force, a présenté le film en faisant monter sur scène tous ses acteurs, et a rendu un hommage ému à Carrie Fisher, l’inoubliable Princesse Leia de la saga, décédée brutalement à 60 ans en décembre 2016 et qui fait ici sa dernière apparition au cinéma.

>> «Star Wars - Les derniers Jedi»: En direct de la conférence de presse

A la sorte, les avis étaient unanimes : « Mark Hamill livre sa meilleure performance en tant que Luke Skywalker », « Le film Star Wars le plus épique et le plus puissant émotionnellement », « Tellement différent, passionnant, surprenant ». Certains vont même à en faire le meilleur épisode de toute la saga, devant L’Empire contre-attaque, jusque-là considéré comme intouchable : « J’ai ri, j’ai crié, j’ai pleuré, j’ai eu la plus belle expérience de ma vie. Rian Johnson a réussi à faire ce qui pourrait s’avérer le meilleur Star Wars de tous les temps ». Plus que trois jours, tic tac tic tac.