VIDEO. Jada Pinkett Smith : «C’est du sexisme de penser que les femmes ne sont pas drôles»

COMEDIE Dans « Girls Trip », la comédienne fait une fiesta de folie avec ses copines, histoire de montrer que les filles peuvent aussi se marrer…

Caroline Vié
— 
Jada Pinkett Smith dans Girl Trip de Malcolm D. Lee
Jada Pinkett Smith dans Girl Trip de Malcolm D. Lee — Universal Pictures France
  • Jada Pinkett Smith estime que « Girls Trip », où quatre copines font les folles à la Nouvelle Orléans, est un film féministe.
  • Cette comédie a été un énorme succès estival au box-office américain.

Quatre copines d’université se retrouvent pour un séjour délirant à la Nouvelle Orléans dans Girls Trip de Malcolm D. Lee. Regina Hall, Queen Latifah, Tiffany Haddish et Jada Pinkett Smith incarnent ces femmes qui renouent avec leur jeunesse et leur amitié.

« C’est une comédie féministe, explique Jada Pinkett Smith à 20 Minutes, parce qu’elle montre que les femmes savent s’amuser, qu’elles ne sont pas toujours les piliers sur lesquels les hommes peuvent s’appuyer et qu’elles peuvent prendre du bon temps sans enjeu amoureux. »

Alcool, musique et flirts sont au menu du quatuor qui oublie ses responsabilités le temps d’un week-end à tout casser dans une ville où les divertissements ne manquent pas.

Une histoire universelle

Mère de deux enfants, l’épouse de Will Smith connaît le sujet sur le bout des doigts. « Cette histoire est universelle, dit-elle. Quelles que soient leur couleur de peau ou leur origine, toutes les femmes peuvent comprendre le besoin de décompresser que ressentent les héroïnes. »

Ces dernières s’amusent comme de petites folles et emploient un vocabulaire de charretier (ères) propre à améliorer le niveau du spectateur en argot d’outre-Atlantique. « Ça fait du bien de se conduire de façon irresponsable pendant quelques jours », explique-t-elle.

Des hommes sous le choc

« C’est du sexisme de penser que les femmes ne sont pas drôles, martèle Jada Pinkett Smtih. On nous cantonne dans les drames alors que nos soirées entre copines sont aussi marrantes que celles des mecs. » Ce Very Bad Trip au féminin a fait un carton au box office américain cet été.

« La majorité du public était majoritairement féminin, précise Jada Pinkett Smith, mais certaines ont emmené leurs hommes qui ont ri de bon cœur après avoir été parfois un peu choqués de voir des femmes libres rigoler entre elles. »

Une avancée pour les femmes ?

Pour la comédienne, les choses avancent dans le bon sens à Hollywood. « Tant qu’il n’y aura pas plus de femmes à des postes décisionnaires, il faudra se battre pour faire entendre notre voix, mais un film comme Girls Trip creuse le sillon », insiste-t-elle.

L’humour potache, voire graveleux, de ce voyage prouve en tout cas que les femmes n’ont rien à envier aux messieurs quand il s’agit de lever le coude et de faire la fête. Le public français décidera de si cela fait véritablement avancer la cause féminine…