VIDEO. «La planète des singes - Suprématie»: Matt Reeves revient sur l'incroyable scène d’ouverture

DVD Le réalisateur Matt Reeves profite de la sortie vidéo pour analyser l’affrontement qui fait de l'ouverture du film un vrai morceau de bravoure…

Caroline Vié

— 

La planète des singes - Suprématie de Matt Reeves
La planète des singes - Suprématie de Matt Reeves — 20th Century Fox
  • Matt Reeves prend du recul pour analyser cette scène impressionnante du film.
  • Il s’agit de la séquence la plus complexe de toute la saga.
  • II ne repousse pas l’idée de revenir un jour à la « Planète des singes ».

Il voit des singes partout ! Matt Reeves a marqué les yeux et les esprits avec la scène ouverture de La planète des singes - Suprématie qui sort ce vendredi en vidéo. « Je peux maintenant la regarder avec un plus de recul car, sur le coup, je dois avouer que nous en avons bien bavé, confie le réalisateur (qui avait déjà signé La planète des singes - l'affrontement) à 20 Minutes. C’est la séquence la plus complexe jamais tournée pour la saga. »

Dans cette séquence guerrière, César, leader simiesque incarné par Andy Serkis, affronte des primates déterminés à asservir les siens. « Je suis surtout surpris par le nombre de singes que nous sommes parvenus à placer dans la scène, s’esbaudit Matt Reeves. C’était un boulot de titans ! » Le nombre de singes (plusieurs centaines) intervenant dans le combat donne une impression de chaos organisé au spectateur. « J’ai eu des moments de découragement, avoue le cinéaste. Je craignais de ne pas y arriver… »

Des mois de travail

La scène était si difficile à régler qu’elle a demandé des mois de travail. « Ce que nous avons fait n’est pas très éloigné du cinéma d’animation, précise le cinéaste. Sauf qu’il fallait que l’ensemble demeure réaliste ; une sacrée contrainte. Le public est devenu aussi exigeant que nous dans ce domaine. » De film en film, les progrès techniques permettent de relever le défi de façon impressionnante. « Avoir réalisé un autre film de la saga apporte une familiarité avec l’univers, mais c’est à double tranchant : plus, on connaît un domaine plus on a envie de tenter d’y exceller. »

@andyserkis est César dans #LaPlanèteDesSingesSuprématie. Déjà disponible en achat digital et le 8 décembre en Blu-Ray et DVD !

A post shared by La Planète Des Singes (@laplanetedessinges.france) on

Crédible à tout prix

C’est Weta, la société d’effets spéciaux créée par Peter Jackson, qui s’est, de nouveau, mise au boulot pour donner vie aux soldats. « Chaque visage a été soigneusement travaillé pour que ses expressions soient crédibles, se souvient Reeves. Le plus compliqué était de garder une vision d’ensemble sans être tenté de se focaliser uniquement sur les détails. » Matt Reeves avoue avoir rêvé de singes durant de nombreuses nuits avant, pendant et après le tournage. « Je vais arrêter la saga, confie-t-il, mais je ne dis pas que je n’y reviendrai jamais : les possibilités offertes par cet univers sont infinies. »

Steelbox : 35 €, Blu-Ray : 25 €, DVD : 19 €. 20th Century Fox.