VIDEO. Sortie de «Justice League»: Il y a aussi des super-héros qui ne font pas rêver

PAS DE CHANCE C’est bien d’avoir des super-pouvoirs… sauf quand ils sont super pourris…

Thomas Lemoine

— 

Captain Ozone, Super-héros de la vraie vie - Illustration
Captain Ozone, Super-héros de la vraie vie - Illustration — WENN/SIPA

Les super-héros de Justice League, en salles ce mercredi, réunissent une belle brochette de super-pouvoirs : force surhumaine, capacité de voler, télépathie, régénération, regard-laser, résistance à la chaleur, adaptation à la vie sous-marine, intelligence surhumaine… Pas mal.

D’autres super-héros ont eu moins de chance et se sont retrouvés avec des super-pouvoirs beaucoup moins glamour, voir tous pourris.

Vous ne connaissez pas les super-héros, Doorman, Squirrel Girl, Bouncing Boy, Black Canary ou Hentai Kamen ? Pourtant, ils mériteraient largement de faire partie du casting d’un film hollywoodien que l’on pourrait intituler : « Injustice League : Ils ne sauveront pas le monde. Ça, c’est sûr ! »