Michel Gondry: «On s'implique toujours plus en créant»

Recueilli par Caroline Vié

— 

TINNEFELD / SIPA
«Soyez sympas, rembobinez» met en scène Jack Black et Mos Def, qui tentent de sauver leur vidéo-club en retournant les films qu’ils ont effacés par mégarde. Fantaisie et générosité sont au menu d’une comédie qui donne l’irrésistible envie de créer. Interview du réalisateur Michel Gondry.


Soyez sympas, rembobinez évoque des films «suédés» (prétendument venus de Suède). De quoi s’agit-il?
De productions préexistantes, de préférence des gros films hollywoodiens, que mes personnages refont à leur sauce avec des moyens de misère. Attention, je n’invite personne à plagier! Ce tremplin va permettre aux héros de libérer leur créativité et de réaliser leurs propres œuvres.

C’est une façon de critiquer le système hollywoodien?
Je n’ai pas la prétention d’un donneur de leçon. Mais je pense que le public a envie de se retrouver dans les films et que les superproductions bourrées d’effets spéciaux finissent par lasser. Il faut redonner une dimension humaine au cinéma.

Mais votre film ne parle pas uniquement de cinéma...
J’ai surtout voulu montrer comment les habitants d’un quartier peuvent s’unir pour préserver leur qualité de vie, sans se soucier de leurs différences d’origine ou de couleur de peau. Que rêver de mieux que le projet commun du tournage d’un film, qu’ils vont ensuite déguster ensemble?

Vous vous moquez quand même des films «suédés»...
Pour moi, il s’agit davantage d’un acte créatif, l’hommage de grands enfants fans de cinéma qui invitent leurs voisins dans leur délire. On s’implique toujours plus en créant qu’en demeurant passif. Le seul film sur lequel je me suis lâché est «Miss Daisy et son chauffeur», parce que je le trouve raciste.

Pensez-vous que les nouveaux supports vont favoriser la création?
Certainement! Il est loin le temps où il fallait se plier aux contraintes d’une caméra super-huit! Aujourd’hui, n’importe qui peut réaliser des films et les mettre sur Internet, ce qui offre un formidable espace de liberté en marge des studios.

Comment réagiriez-vous si quelqu’un «suédait» l’un de vos films?
Je serais très flatté! D’ailleurs, comme on n’est jamais mieux servi que par soi-même, j’ai «suédé» la bande-annonce de «Soyez sympas, rembobinez». Vous pouvez la trouver sur le Web en tapant mon nom dans un moteur de recherche.


Michel Gondry 'Swedes' His Own 'Be Kind Rewind' Trailer
envoyé par Newline07


Et vous, quelles sont vos parodies préférées? Et, si vous faisiez vos propres parodies?


Concours Gondry / Soyez Sympas Rembobinez
envoyé par REMBOBINEZ