VIDEO. Sara Forestier: «Une femme doit être libre de faire ce qui lui plaît»

PORTRAIT Réalisatrice et actrice du bouleversant « M », la trentenaire y dévoile toute sa force et sa vulnérabilité…

Caroline Vié

— 

Sara Forestier, réalisatrice et actrice de « M »
Sara Forestier, réalisatrice et actrice de « M » — Ad Vitam
  • « M » raconte l’histoire d’amour difficile entre une bègue et un illettré.
  • Ce premier long-métrage de Sara Forestier en tant que réalisatrice est bouleversant.
  • Son talent et son naturel sont évidents, aussi bien devant que derrière la caméra.

Elle est libre, Sara Forestier et c’est pour ça qu’on l’aime ! Elle le prouve dans M, son premier long-métrage en tant que réalisatrice, une ode à l’amour dans laquelle elle incarne une jeune femme bègue éprise d’un illettré. Après avoir reçu le césar du meilleur espoir en 2005 pour L’Esquive et celui de la meilleure actrice en 2011 pourLe Nom des gens, elle n’a rien perdu de son naturel comme en témoigne la vidéo ci-dessous.

Sauvage comme Jean-Pierre Léaud

« J’ai voulu filmer l’amour au plus près, comme une expérience scientifique et faire ressentir des sensations », confie-t-elle à 20 Minutes. C’est Redouanne Harjane, choisi parmi six cents acteurs, qui lui donne la réplique dans ce film organique. « Toute l’histoire tient sur l’alchimie entre eux deux, dit-elle. J’ai eu du mal à le trouver. » Les rapports entre l’homme, qui sait parler, et la femme, qui sait écrire, sont souvent explosifs. Et le père, pas vraiment bienveillant, incarné par Jean-Pierre Léaud n’arrange rien. « Jean-Pierre est un acteur sauvage, ce que j’espère être aussi », confie-t-elle. M prouve que Sara Forestier n’a aucun souci à se faire pour ça !

Deux cents heures d’images

« J’ai beaucoup sacrifié pour ce film, professionnellement et personnellement », avoue Sara Forestier. Elle a travaillé d’arrache-pied pendant deux ans pour monter les deux cents heures d’images qu’elle a filmées. Son approche à fleur de peau des personnages permet de ressentir leur passion. « Mon film n’est ni un drame, ni une comédie romantique : c’est l’explosion nucléaire que représente une rencontre amoureuse. » La force de vie de Sara Forestier fait vibrer son film quand son héroïne tente de s’exprimer en public ou qu’elle inscrit des mots tendres sur son corps en hommage à l’homme qu’elle aime.

« M m'a permis de révéler ma vulnérabilité, reconnaît-elle. Si on ne fait que se montrer fort, on reste imperméable à la vie. » Sa force en tout cas, l’actrice-réalisatrice n’hésite pas à la partager pour défendre la cause féminine devant les caméras de télévision, en apparaissant non maquillée, par exemple. « Je ne fais partie d’aucun mouvement, s’empresse-t-elle de préciser. Une femme doit être libre de faire ce qui lui plaît – se maquiller ou pas, poser nue ou pas – selon ses désirs ! » Cette liberté, Sara Forestier l’a fait ressentir au travers de ses personnages comme celui de l’héroïne de M, un rôle qu’elle a su se façonner et qui demeure à ce jour l’un de ses plus beaux.