Violences sexuelles : La Cinémathèque reporte sa rétro Jean-Claude Brisseau «dans un souci d'apaisement»

POLEMIQUE La Cinémathèque espère programmer la rétrospective « très prochainement, dans un climat plus serein et plus propice à la bonne réception de cette œuvre importante »…

20 Minutes avec AFP
— 
Le réalisateur Jean-Claude Brisseau en 2012 à Locarno.
Le réalisateur Jean-Claude Brisseau en 2012 à Locarno. — Urs Flueeler/AP/SIPA

La Cinémathèque française a annoncé mercredi le report dela rétrospective consacrée au réalisateur Jean-Claude Brisseau, condamné en 2005 pour le harcèlement sexuel de deux jeunes actrices qui espéraient décrocher un rôle dans son film Choses secrètes.

« Dans un climat plus serein »

« Dans un souci d’apaisement, Costa-Gavras, président de La Cinémathèque française, a décidé de repousser la rétrospective consacrée à Jean-Claude Brisseau, initialement prévue en janvier 2018, peut-on lire dans un communiqué. Il espère qu’elle pourra se tenir très prochainement, dans un climat plus serein et plus propice à la bonne réception de cette œuvre importante du cinéma français. »

La Cinémathèque française est dans le collimateur d’organisations féministes pour avoir organisé une rétrospective consacrée au cinéaste franco-polonais Roman Polanski, accusé par plusieurs femmes d’agressions sexuelles, qui devait donc être suivi d’une autre consacrée à Jean-Claude Brisseau.