VIDEO. «Opération Casse-noisette 2» transforme Jackie Chan en souris

ANIMATION La star du « ciné kung-fu » s’anime pour faire faire régner la justice dans la suite d'« Opération Casse-noisette »…

Caroline Vié

— 

Mr Feng, la souris adepte des arts martiaux d'Opération Casse-noisette 2 de Carl Brunker
Mr Feng, la souris adepte des arts martiaux d'Opération Casse-noisette 2 de Carl Brunker — SND
  • Jackie Chan double une souris dans « Opération casse-noisette 2 »
  • Les animateurs se sont inspirés de sa gestuelle comme de sa voix.
  • Sa présence apporte un charme supplémentaire à ce film familial.

Après être apparu dans Lego Ninja Go, Jackie Chan confirme son amour pour l’animation en doublant la souris dans Opération Casse-noisette 2 de Cark Brunker. Le célèbre casse-cou de Hong Kong, couronné par un Oscar d’honneur en 2016, ne s’est pas contenté de prêter sa voix à ce sympathique rongeur dans la version originale. Sa gestuelle a aussi inspiré les animateurs. Comme on peut le constater dans la vidéo ci-dessous, Jackie est le roi du ciné kung-fu !

A la tête d’une armée de trotte-menu, son personnage aide les héros du film à mettre en échec un méchant promoteur qui a détruit lui habitat pour y construire un parc d’attractions. « Quand on pense kung-fu, le nom de Jackie Chan est une évidence », confie Carl Brunker à 20 Minutes. Le comédien a fait plier de rire l’équipe au moment des enregistrements.

Des conseils généreux

Agé de 63 printemps, Jackie Chan a gardé une âme de grand enfant. « Il mimait toutes ses répliques avec un enthousiasme communicatif. On aurait dit un personnage de dessin animé en chair et en os », se souvient le réalisateur. L’équipe a aussi bénéficié des conseils de l’acteur pour les scènes de combats. « Il est l’un des plus grands chorégraphes d’action du monde et il s’est montré d’une générosité incroyable avec nous. Il avait l’ait tout surpris de voir que nous connaissions si bien ses films. »

Des combats vitaminés

L’équipe s’est projetée de nombreux extraits de films mettant en scène Jackie Chan afin que le souriceau puisse sembler aussi agile que lui. « Des amateurs de films d’arts martiaux m’ont dit qu’ils reconnaissaient Jackie dans la façon dont bouge le personnage et c’est le plus beau compliment qu’on puisse me faire », avoue Carl Brunker. C’est en tout cas une excellente raison pour découvrir ce film d’animation vitaminé.