VIDEO. «Thor: Ragnarok»: Le réalisateur y joue un extraterrestre

ACTION « Thor : Ragnarok », troisième volet des aventures du légendaire superhéros nordique, bénéficie de l’humour du réalisateur de « Vampires en toute intimité » qui y incarne aussi un extraterrestre rocheux…

Caroline Vié

— 

La réalisateur Taika Waititi incarne Korg dans Thor: Ragnarok
La réalisateur Taika Waititi incarne Korg dans Thor: Ragnarok — Marvel/Disney
  • Thor doit tenter de sauver son monde menacé par sa sœur, sorcière redoutable.
  • Le réalisateur Taika Waititi multiplie les séquences comiques sans pour autant lésiner sur l’action.
  • Il a également participé au film comme acteur dans la peau d’un alien.

 

Le réalisateur Taika Waititi, a payé de sa personne pour Thor : Ragnarok. Dans ce troisième volet, Thor (joué par Chris Hemsworth) et son frère Loki (incarné par le vénéneux Tom Hiddleston) doivent affronter leur sœur ( Cate Blanchett) redoutable enchanteresse qui pourrait bien détruire leur planète et massacrer sa population. « J’adore les deux précédents Thor, explique le cinéaste, mais j’ai voulu m’en démarquer. J’estime qu’on peut apprécier ce film même si on n’a pas vu les autres. » Sa patte est bien visible sur ce nouvel opus.

Le réalisateur de la comédie Vampires en toute intimité s’est bien amusé à composer les nouvelles aventures de Thor qui il fait passer un sale quart d’heure. Le superhéros se retrouve d’abord privé de son arme fétiche puis de sa crinière (sous les mains expertes de Stan Lee lui-même lors de sa traditionnelle apparition), avant d’avoir à affronter Hulk ( Mark Ruffalo), gladiateur impitoyable contrôlé par un tyran farfelu ( Jeff Goldblum, irrésistible) !

>> A lire aussi : Jeff Goldblum: «Malgré Trump, les choses vont bien tourner car les hommes sont de bonne volonté»

Des éclats de rire

S’il multiplie les situations dramatiques pour un pauvre Thor vraiment malmené, Taika Waititi a mis l’accent sur l’humour en offrant à Chris Hemsworth l’occasion de montrer son sens de l’autodérision. « Il excelle dans ce domaine où il est paradoxalement sous-exploité, explique le réalisateur. C’est ce qu’il y a de plus drôles dans le film. » Dès la scène d’ouverture où on le voit saucissonné par un démon de feu, l’acteur prouve qu’il ne se prend pas au sérieux en échangeant des répliques savoureuses avec l’un de ses ennemis. Ses échanges avec son frangin félon ou ses dialogues avec Hulk font mouche également.

Mais aussi de l’action

Dans la mythologie nordique, Ragnarök signifie « fin du monde ». Taika Waititi est aussi à l’aise pour diriger des scènes d’action à couper le souffle. Il lui arrive même d’y participer en incarnant Korg, un extraterrestre rocheux au physique pas vraiment avantageux. Mais il ne s’est pas contenté de cela : il lui est aussi arrivé de doubler les actions d’autres créatures dont Hulk quand Mark Ruffalo n’était pas là ! Est-ce pour cela que les séquences de Thor : Ragnarok sont si impressionnantes ? Combat dans une arène, poursuite en vaisseaux spatiaux et affrontements fratricides offrent leur comptant de décharges d’adrénaline. Et cela ne s’arrête pas au générique de fin qu’on conseille fortement de regarder jusqu’au tout dernier carton !