Harvey Weinstein se montrerait insupportable en cure de désintoxication

PEOPLE Celui qui est accusé de viol, harcèlement et agressions sexuels ne trouverait pas la thérapie de groupe à son goût…

F.F.

— 

Harvey Weinstein est accusé d'un quatrième viol, par l'actrice Rose McGowan.
Harvey Weinstein est accusé d'un quatrième viol, par l'actrice Rose McGowan. — Richard Shotwell/AP/SIPA

Pas facile la descente aux enfers pour l’ancien grand manitou d’Hollywood. Alors que chaque jour depuis deux semaines de nouvelles accusations de viols, agressions et harcèlement sexuels se font jour dans les médias à l’encontre du producteur américain Harvey Weinstein, celui-ci s’est envolé en Arizona pour y suivre une cure de désintoxication sexuelle.

>> A lire aussi : Affaire Harvey Weinstein: Grandeur et décadence d'un producteur admiré, haï, et désormais accusé

Mais la vie en communauté n’a pas l’air de plaire à l’homme d’affaires. D’après le New York Post, Harvey Weinstein refuse de dormir au centre - dont le coût s’élève à 2.800 dollars la nuit - comme les autres pensionnaires et préfère rentrer à l’hôtel tous les soirs.

Téléphone portable et dénégations

Les séances de thérapie collective n’ont pas l’air non plus de trouver grâce à ses yeux, selon le journal new-yorkais. Celui-ci révèle que le producteur y serait arrivé en retard, parlant de complot contre lui au moment de prendre la parole sur son histoire.

>> A lire aussi : Affaire Harvey Weinstein: La folle semaine qui a secoué Hollywood

Harvey Weinstein se serait ensuite endormi avant de répondre au téléphone pendant les témoignages de ses petits camarades. Sachant que le téléphone est normalement interdit dans l’établissement The Meadows…

L’encadrement aurait donc décidé de lui faire suivre désormais une thérapie individuelle. Toujours d’après le quotidien, le magnat du cinéma ne cesserait de clamer son innocence, criant haut et fort qu’il « n’a jamais violé, ni agressé personne ».