VIDEO. «Blade Runner 2049»: Comment Ridley Scott a soutenu Denis Villeneuve à la manoeuvre

SCIENCE-FICTION Bien que scénariste et producteur du film, le réalisateur du premier « Blade Runner », Ridley Scott, a laissé une liberté totale au réalisateur canadien de « Premier contact »…

Caroline Vié
— 
Denis Villeneuve dirige Ryan Gosling sur le plateau de Blade Runner 2049
Denis Villeneuve dirige Ryan Gosling sur le plateau de Blade Runner 2049 — Sony Pictures
  • Avec «Blade Runner 2049», Denis Villeneuve signe une suite du premier «Blade Runner».
  • Ridley Scott l'a encouragé, sans intervenir sur ses choix, pendant tout le processus de réalisation.
  • Certains estiment que cette suite est meilleure que l'originale.

Denis Villeneuve s’est attaqué a un gros morceau avec Blade Runner 2049. Le réalisateur de Premier contact a cependant eu un appui de choix. Ridley Scott, réalisateur du premier Blade Runner (1982) et producteur de cette suite où un policier ( Ryan Gosling) mène une enquête dans un monde peuplé de robots humanoïdes, l’a non seulement choisi lui-même, mais soutenu à fond pendant toute la réalisation.

« J’ai eu une liberté totale. Blade Runner 2049 est mon film. Je n’ai pas d’excuses si vous le trouvez raté. La version qui sort en salles est ma director’s cut », martèle Denis Villeneuse pour 20 Minutes. Le cinéaste peut dormir sur ses deux oreilles. Cette œuvre magistrale émeut et émerveille en permettant à Harrison Ford de reprendre le rôle qu’il avait créé dans le premier volet.

Les bons vœux de Ridley Scott

« Ridley Scott est l’auteur du scénario, donc beaucoup d’idées sont les siennes, précise Denis Villeneuve. Mais il m’a laissé carte blanche pour en faire ce que je voulais. » Suspense policier, histoire d’amour et réflexion philosophique sur la filiation sont au menu d’un divertissement visuellement somptueux. « Ridley m’a mis à l’aise, se souvient Denis Villeneuve. Il m’a dit : "Si tu fais bien tes devoirs, ce sera magnifique. Dans le cas contraire, ce sera un désastre", avant de me souhaiter bonne chance. »

Un producteur très discret

Bien que producteur du film, Ridley Scott s’est montré très discret, tant sur le plateau que dans la salle de montage. « Il m’avait affirmé les yeux dans les yeux que cela ne lui posait aucun problème de me voir réaliser le film à sa place. Sa bénédiction était très importante pour moi, car c’est un cinéaste que j’admire beaucoup », reconnaît Denis Villeneuve. Maître Scott n’a pas encore réagi publiquement devant ce nouvel opus terminé tandis que certains critiques déclarent que la suite de Blade Runner est meilleure que l’original.