Jeff Goldblum: «Malgré Trump, les choses vont bien tourner car les hommes sont de bonne volonté»

DEAUVILLE L’acteur de « La Mouche » et « Independence Day » a séduit le public du Festival de Deauville par son humour et sa modestie…

De notre envoyée spéciale à Deauville, Caroline Vié

— 

Jeff Goldblum dans Thor: Ragnarok de Taika Waititi
Jeff Goldblum dans Thor: Ragnarok de Taika Waititi — Marvel/Disney
  • Jeff Glodblum a fait le show à Deauville en chantant et en jouant du piano.
  • Ce supporter d'Hillary Clinton reste optimiste sur l'état du monde.
  • Il vient de jouer dans «Thor: Ragnarok» et «Jurassic World».

Jeff Goldblum a fait le show à Deauville ! Que ce soit dans le hall de l’hôtel Normandy où il a donné une aubade au piano pour les clients ou sur la scène du CID où il a entonné « Quand je pense à Fernande » de George Brassens, le comédien de La Mouche (David Cronenberg, 1986),Independence Day (Roland Emmerich, 1986) et Jurassic Park (Steven Spielberg, 1993) a enchanté les festivaliers.

>> A lire aussi : Festival de Deauville: Robert Pattinson ne renie pas «Twilight» mais rêve de «Twin Peaks»

« Je suis d’autant plus fier d’être honoré à Deauville que ma femme est française et qu’elle a transformé ce séjour en vacances », déclare, à 20 Minutes, l’acteur à l’affiche deThor : Ragnarok de Taika Watiti le 25 octobre. Goldblum aime la France depuis longtemps. « J’ai même pris des cours de mime après un séjour chez vous. Je faisais ensuite des démonstrations dans mon lycée de Pittsburgh en pull rayé, pantalon et béret : les autres élèves étaient tellement sidérés qu’ils ne pensaient même pas à me casser la figure ! »

Son elegance et sa photogenie accrochent le regard des metteurs en scene qui ont su capter l'emotion de ses performances. Jeff Goldblum est la figure iconique des succes planetaire que furent "La mouche" de David Cronenberg, "Jurassic Park" de Steven Spielberg, "Independance day" de Roland Emmerich ou "Annie Hall" de Woody Allen. Prochainement, il retrouvera le cineaste Wes Anderson, en pretant sa vois au film d'animation Isle of Dogs et sera a l'affiche du nouveau volet de la saga Jurassic World. Son nom est desormais inscrit sur les Planches de Deauville ou il est venue le 3 septembre 2017 en Famille. 🇺🇸🇺🇸🇺🇸#deauville #deauvilleus #jeffgoldblum #actor #americanactor #americancinema #america #film #movies @jeffgoldblum 🇺🇸🇺🇸🇺🇸 Photos Naiade Plante

A post shared by DEAUVILLE OFFICIAL (@deauvilleofficial) on

Immortel et omnipotent

Papa de deux très jeunes enfants, le comédien a aujourd’hui de l’énergie à revendre. « Chaque jour, je fais de l’exercice, je joue du piano et je m’entraîne à jouer la comédie : j’ai souvent l’impression de m’améliorer mais je sais que je peux encore faire mieux. » Cocktail séduisant de modestie et de cabotinage, Goldblum semble prendre du plaisir dans tout ce qu’il entreprend. « Jouer le Grand maître dans Thor : Ragnarok m’éclate. Ce personnage immortel a le pouvoir de tuer puis de ressusciter ceux qui l’embêtent : plutôt commode, non ? » Il aurait sans doute aimé utiliser ces pouvoirs pour faire élire Hillary Clinton dont il était un ardent supporter mais cet indécrottable optimiste est persuadé que, « malgré Donald Trump, les choses ne peuvent que bien tourner car les hommes sont de bonne volonté ».

Un amoureux des blockbusters

L’acteur est enchanté de retrouver son rôle de théoricien du chaos dans le deuxième volet de Jurassic World signé J.A. Bayona. « Jurassic Park a constitué un tournant indéniable dans ma carrière. C’est encore pour ce film que beaucoup de gens me reconnaissent. » Tourner dans des blockbusters l’amuse au plus haut point. « La plupart de ces grosses machines sont filmées en toute liberté et si mes goûts de spectateur me portent davantage vers un cinéma plus underground, j’adore ces plateaux immenses où on est souvent dirigés par des réalisateurs venus du cinéma indépendant. » Son enthousiasme doit se communiquer à ses partenaires et aux réalisateurs français Olivier Assayas et Matthieu Kassovitz qu’il va rencontrer à Paris dès son retour.

This, too, shall pass. #wouldyoueatthemoonifitweremadeofribs #warbyparker #eclipseglasses

A post shared by Jeff Goldblum (@jeffgoldblum) on