VIDEO. Dans «Patti Cake ($)», la nouvelle venue Danielle Macdonald éclabousse l'écran de son talent

PORTRAIT Cette débutante est la grande découverte du Festival de Cannes 2017 dans ce film musical tonique...

Caroline Vié
— 
Danielle MacDonald dans Patti Cake$ de Geremy Jasper
Danielle MacDonald dans Patti Cake$ de Geremy Jasper — Diaphana distribution
  • Danielle Macdonald est éblouissante dans «Patti Cake ($)».
  • Elle a appris à rapper pour incarner cette musicienne épatante.
  • Elle sera bientôt à l'affiche d'une comédie avec Jennifer Aniston.

Le nom de Danielle Macdonald devient inoubliable pour quiconque découvre l’excellent Patti Cake ($) de Geremy Jasper. L’Australienne de 25 printemps a conquis les spectateurs de la Quinzaine des réalisateurs dans la peau d’une aspirante rappeuse apprenant à s’imposer dans le monde hostile de sa petite ville.

L’héroïne qu’elle incarne, tente de survivre entre une mère alcoolique et des petits boulots navrants jusqu’au jour au son meilleur pote gay et un black isolé vont l’aider à révéler ce qu’elle est : une grande chanteuse. « Elle n’est pas moi, confie Danielle Macdonald à 20 Minutes. Je comprends cependant son combat pour se faire accepter telle qu’elle est dans un milieu machiste où tout le monde doit rentrer dans une case. »

Une belle revanche

Avec son physique imposant et ses grands yeux bleus, Danielle Macdonald bouffe l’écran avec une hargne épatante gagnant immédiatement le cœur du public par sa soif d’échapper à un destin médiocre. « Tout artiste connaît cette émotion. Il faut de la rage et de la chance pour percer. » La jeune femme a vu la première lui échapper quand, sélectionnée pour la série télévisée Huge, elle a dû y renoncer faute d’obtenir à temps son visa pour les Etats-Unis. « Patti Cake ($) est une belle revanche ! », avoue-t-elle.

Une bande son top

Elle est d’autant plus remarquable dans le film qu’elle n’était pas musicienne à l’origine et que Geremy Kasper n’a pas écrit les chansons pour elle. « En fait, il est beaucoup plus Patti Cake ($) que moi, s’amuse-t-elle. Il a fait montre d’une patience incroyable jusqu’à ce que le rap me vienne naturellement. » La jeune femme reconnaît s’être vraiment éclatée lors d’une scène de concert galvanisante qui donne envie d’acquérir la bande-son toute affaire cessante.

we bring the heat 🔥🔥🔥 #patticakes

A post shared by Patti Cake$ (@patticakesmovie) on

Vive les femmes

Ce film féministe insiste aussi sur la relation que l’héroïne entretient avec ses aînées que ce soit sa mère ou sa grand-mère. « Tout autant que la musique, leurs rapports devraient toucher les gens. On comprend comment elles ont, parfois maladroitement, donné à cette battante la force de réussir », insiste Danielle MacDonald. La comédienne a, elle aussi, compris le message. On la verra bientôt face à Jennifer Aniston dans Dumplin où son personnage tentera de gagner un concours de beauté. Nous, on vote tout de suite pour elle !