VIDEO. «Hirune Hime, rêves éveillés» met aux prises un père et sa fille dans deux univers distincts

ANIMATION Un maître de l’animation japonaise rend hommage à sa fille adolescente dans ce double conte magique…

Caroline Vié
— 
Hirune Himé, Rêves éveillés de Kenji Kamiyama
Hirune Himé, Rêves éveillés de Kenji Kamiyama — Eurozoom

Présenté hors compétition au Festival d’Annecy, Hirune Hime, rêves éveillés fait évoluer une jeune héroïne entre deux univers : celui de la réalité où elle tente de sauver son père inventeur enlevé par une bande de malfrats et celui du songe où elle est une princesse persécutée mais intrépide. Le point commun entre les deux ? La belle est inspirée par la fille du réalisateur Kenji Kamiyama et des histoires qu’il lui racontait quand elle était petite. Il a eu une riche idée de les faire partager au spectateur !

>> A lire aussi : Cette année encore, le festival d'Annecy est bien le plus beau des «festivaux»

« Si le film est évidemment conçu pour le plus large public, il est dédié à ma fille, aujourd’hui adolescente, reconnaissable notamment parce que l’héroïne porte un cartable bleu alors que toutes les élèves en ont des rouges. C’était la seule marque d’originalité que se permettait cette collégienne timide », confie le cinéaste à 20 Minutes. La demoiselle réservée a tout de même envoyé un e-mail de remerciements à son père après avoir vu le film.

Deux univers très distincts

L’un des charmes de ce conte aux aventures variées est de faire vivre la jeune fille dans deux mondes qui se correspondent. « J’ai fait travailler une équipe de graphistes sur chaque univers et je n’ai ajouté les passerelles entre les deux qu’après avoir choisi parmi leurs dessins. » Au pays du rêve, les couleurs sont chatoyantes et les formes rondes tandis que les lumières sont plus crues dans la réalité. « J’ai traité la partie fictive comme un film d’animation classique, précise le cinéaste, alors que j’ai abordé la vie courante comme un film en prises de vues réelles en jouant sur les contre-jours. »

L’enfance au cœur de l’action

Les rapports père-fille sont centraux dans les deux récits. « Je suis plus proche du père rêveur et inventeur que du souverain qui veut enfermer sa fille, insiste le réalisateur. Je crois que, comme moi, tous deux apprennent beaucoup de leur relation avec leur enfant. » Entre le papa qui a créé une voiture ou des robots révolutionnaires et le roi trop sévère, l’héroïne s’épanouit au point de devenir une belle personne libre de ses choix, tant dans la fiction que dans réalité ! « C’est ce que tout père souhaite pour sa fille », martèle le réalisateur qui offre à la sienne un bien beau cadeau avec cette œuvre vibrante d’amour.

Hirune Himé, rêves éveillés de Kenji Kamijama
Hirune Himé, rêves éveillés de Kenji Kamijama - Eurozoom

 

  • Ce conte évolue entre deux univers parallèles: le rêve et la réalité.
  • Il est réalisé par un maîre du dessin animé japonais.
  • Il insiste sur les rapports père-fille.