Les 70 moments qui ont rendu le 70e Festival de Cannes mémorable

FLASH BACK La Croisette a vécu de grands moments et « 20 Minutes » était là pour les recenser…

De nos envoyés spéciaux Anne Demoulin, Stéphane Leblanc et Caroline Vié

— 

Ruben Ostlund reçoit la palme d'or à Cannes pour The Square le 28 mai 2017
Ruben Ostlund reçoit la palme d'or à Cannes pour The Square le 28 mai 2017 — Alastair Grant/AP/SIPA

Et voilà, Cannes, c’est fini jusqu’à l’an prochain. D’ici là, 20 Minutes vous rappelle les 70 plus beaux moments de cette édition

1. Quand Monica Bellucci a embrassé fougueusement Alex Lutz pendant la cérémonie d’ouverture.

2. Quand Okja, la supertruie hypercraquante imaginée par Bong Joon-ho en images de synthèse, est apparue pour la première fois à l’écran.

3. Quand, bien qu’absente, Nicole Kidman a été récompensée par un Prix spécial du 70e Festival de Cannes que Will Smith lui a promis de mettre de côté pour le lui apporter.

4. Quand Isabelle Huppert a chanté « bon anniversaire » à la soirée du 70e anniversaire.

5. Quand la chaîne Netflix a fait polémique en montrant ses films en compétition alors qu’ils ne sortiront pas en salles.

>> A lire aussi : Festival de Cannes: C'est quoi le bordel avec les films Netflix?

6. Quand Joaquin Phoenix est venu chercher son prix d’interprétation en Converse pour You were never really here et s’en est excusé.

7. Quand David Lynch a eu droit à une standing-ovation pour les deux épisodes de Twin Peaks montrés sur écran géant.

8. Quand Agnès Varda a également eu droit à une standing-ovation pour son documentaire Visages, Villages.

9. Quand Sofia Coppola a surpris tout le monde et elle-même en recevant le prix de la mise en scène pour Les Proies.

10. Quand Alejandro González Iñárritu a présenté son installation virtuelle Carne y Arena, mettant chaque « spectateur » dans la peau d’un migrant.

>> A lire aussi : Festival de Cannes: Comment devenir un migrant avec Alejandro González Iñárritu

11. Quand on a découvert Barry Keoghan, acteur prometteur en diablotin terrifiant, dans Mise à mort du cerf sacré.

12. Quand Robert Pattinson a cru bon de se faire une coloration blonde dans Good Time des frères Safdie.

13. Quand Andrei Zvyaguintsev a offert l’un des plans de cinéma les plus forts de la compétition, celui d’un enfant derrière une porte, dans son bouleversant Faute d’amour.

14. Quand Ruben Östlund qui avait écrit The Square pour Cannes a sauté de joie en recevant la Palme d’or.

15. Quand on a vu la première fois la Palme d’or couverte de diamants par le joaillier Chopard pour cette 70e édition.

16. Quand Michael Haneke s’en est pris plein la figure pour Happy end, que c’est vraiment trop injuste, mais que le cinéaste autrichien a quand même fait bonne figure.

17. Quand Al Gore est revenu défendre la planète avec Une suite qui dérange, onze ans après Une vérité qui dérange.

18. Quand Elle Fanning illumine le red carpet du haut de ses 19 ans et l’écran dans Les Proies et dans How to Talk to Girls at Parties.

19. Quand Arnold Schwarzenegger a trempé ses pieds dans l’eau afin de défendre les océans dans le documentaire Wonders of the Sea 3D.

20. Quand les zombies ont envahi la Croisette pour le génial film d’animation Zombillénium.

Les zombies se préparent pour la projection de Zombillénium.

A post shared by @caroklouk on

21. Quand le chef opérateur Christopher Doyle nous a livré quelques conseils utiles pour mieux filmer nos fêtes de famille.

22. Quand Adam Sandler et Ben Stiller nous ont bien fait craquer dans The Meyerowitz Stories de Noah Baumbach.

23. Quand Catherine Deneuve, Sandrine Kiberlain, Isabelle Huppert et Emmanuelle Béart ont entouré André Téchiné à l’occasion de son jubilé.

24. Quand le président Pedro Almodóvar a fustigé Netflix dès sa première  conférence de presse.

25. Quand John Cameron Mitchell, réalisateur de Short Bus et de How to talk to girls at parties a montré que son esprit punk n’était pas mort.

26. Quand Todd Haynes a transformé la fugue des enfants de Wonderstruck en moments de pure poésie.

27. Quand Téhéran Tabou, présenté à la Semaine de la Critique, a montré toute la vitalité de l’animation pour adulte.

28. Quand la jeune Danielle MacDonald est apparue comme la vraie révélation de cette édition dans Patti Cake$, présenté en clôture de la Quinzaine des réalisateurs.

29. Quand le réalisateur Werner Herzog a reçu le Carrosse d’or pour l’ensemble de sa carrière.

30. Quand Agnès Varda et JR ont remporté  L’Œil d’or du meilleur documentaire pour Visages, Villages. Et que la fille de la cinéaste, Rosalie Varda a reçu le prix des mains de Sandrine « Sans toit ni loi » Bonnaire.

31. Quand Laurent Cantet nous a confié avoir vu quatre fois 120 Battements par minutes, de son scénariste et monteur Robin Campillo, et pleuré quatre fois.

32. Quand c’est un grand caniche noir qui est venu récupérer la Palm Dog remportée par le grand caniche blanc de Dustin Hoffman dans The Meyerowitz stories.

33. Quand on s’est bien marré avec Arnaud Desplechin et Mathieu Amalric, pour évacuer le stress avant l’ouverture du festival.

34. Quand Vincent Lindon nous a expliqué comment il s’était moulé dans la peau de Rodin, pour être habile avec son œil et ses mains.

#cannes2017 #vincentlindon #rodin #festivaldecannes #competition

A post shared by Stéphane Leblanc (@stephane0720) on

35. Quand Louis Garrel nous a fait croire qu’il était Godard dans Le Redoutable de Michel Hazanavicius en jouant très bien sa mauvaise foi, ses lunettes cassées et ses chaussures qui lui faisaient mal aux pieds.

36. Quand Rihanna a fait la première montée des marches de sa vie et qu’elle a montré sa culotte en assumant.

37. Quand Juliette Binoche nous a parlé de Gérard Depardieu après avoir été réunis pour la première fois à l’écran par Claire Denis dans Un beau soleil intérieur.

38. Quand le groupe électro Justice a fait vibrer la Croisette avec un DJ set extraordinaire.

39. Quand la grande famille du cinéma a pris la pose pour une photo d’anniversaire d’anthologie.

40. Quand Cannes a dansé le mia jusqu’au bout de la nuit avec le groupe de rap marseillais IAM.

#villaschweppes #festivaldecannes #iam #jedanselemia #oldschool

A post shared by Grégory Laurent (@greglaurent06) on

41. Quand Salma Hayek est apparue à trois reprises avec trois teintes de cheveux différentes durant le Festival.

On my way to @kering_official dinner @festivaldecannes #WomenInMotion #awards

A post shared by Salma Hayek Pinault (@salmahayek) on

42. Quand on a pu admirer les jolies fesses de Sara Sampaio.

43. Quand Kate Moss a failli déclencher une bagarre pendant une soirée.

44. Quand on a vu Kirsten Dunst émue aux larmes sur le tapis rouge.

45. Quand on a écouté Julianne Moore raconter ses souvenirs du Festival.

47. Quand Stéphane Brizé a comparé Cannes à un «gros shoot ».

48. Quand Agnès Jaoui et Will Smith, tous deux membres du jury, ont montré très clairement qu’ils étaient devenus très amis.

49. Quand L’Assemblée de Nuit Debout s’est invitée au Festival, dans la sélection de l’Acid.

50. Quand on a aperçu Thomas Bangalter, un des Daft Punk, sans son casque, à la soirée d’ouverture.

51. Quand on a appris comment il faudrait se coiffer cet été.

Getting red carpet ready! #Cannes2017 #LorealCannes #Lorealista

A post shared by Eva Longoria Baston (@evalongoria) on

52. Quand Mathieu Kassovitz a cassé l’image cérébrale et froide de Michael Haneke : « il nous faisait la bise chaque matin », nous a-t-il confié.

Kassovitz

A post shared by Stéphane Leblanc (@stephane0720) on

53. Quand Pierre Gagnaire a concocté sur la plage Nespresso un menu sur le thème du cinéma de Claude Sautet, en hommage à ses histoires d’amitié où l’on fume, où l’on boit et où l’on courtise des femmes qui l’ont fait rêver.

54. Quand le jeune chef italien Alessandro Negrini nous a régalé d’un raviolo de seiche cru en hommage au cinéma de Matteo Garrone, toujours sur la plage Nespresso.

#cannes2017 #nespressocannes : l'exquis #raviolo de #seiche de #AlessandroNegrini en hommage au cinéma de #MatteoGarrone

A post shared by Stéphane Leblanc (@stephane0720) on

55. Quand 120 Battements par minute a fait découvrir à la jeune génération des festivaliers les actions d’Act Up au plus fort de l’épidémie de sida au début des années 1990.

56. Quand Brillante Mendoza nous a confié discrètement que Ma’Rosa, l’héroïne de son film primée l’an dernier, «  ne survivrait pas » aujourd’hui aux Philippines.

#cannes2017 #BrillanteMendoza : "Aujourd'hui #MaRosa ne survivrait pas".

A post shared by Stéphane Leblanc (@stephane0720) on

57. Quand Diane Kruger s’est révélée de très loin la meilleure actrice de cette édition, dans In the Fade, un film pourtant moyen.

58. Quand Twin Peaks et Top of the Lake ont montré que le cinéma et les séries peuvent faire bon ménage, dès lors qu’il y a un réalisateur de talent derrière.

59. Quand on a mis François Ozon face à son double, comme il l’a fait avec Jérémie Renier dans L’amant double.

#cannes2017 #FrancoisOzon #L'amant et son double #festivaldecannes #competition

A post shared by Stéphane Leblanc (@stephane0720) on

60. Quand les deux « Jeannette » du film de Bruno Dumont, Lise, 9 ans et Jeanne, 15 ans, ont accepté de nous chanter un air du film pendant leur interview.

61. Quand le feu d’artifice prévu mardi 23 mai pour l’anniversaire du festival et reporté à cause de l’attentat de Manchester a finalement été tiré lors de la fête de clôture.

62. Quand Leonor Seraille a remporté son concours de grimace face à la comédienne Laetitia Dosch sur le bateau d’Arte, bien avant que Jeune femme ne remporte la Caméra d’or, récompensant le meilleur premier film.

63. Quand on a trinqué avec Laetitia Dosch sur le bateau d’Arte, toujours avant que Jeune femme ne remporte la Caméra d’or.

64. Quand Sandrine Kiberlain a annoncé que Jeune femme a remporté la Caméra d’or, même si beaucoup d’autres premiers films auraient pu y prétendre : Une vie à l’étroit, En attendant les hirondelles, Ava, Oh Lucy, Petit Paysan, Téhéran Tabou

65. Quand on a parlé de la condition de la femme en Algérie avec Aure Atika, petit rôle mais vraie vedette d’En attendant les hirondelles de Karim Moussaoui.

#cannes2017 #AureAtika #SansFiltre et #toutsourire #EnAttendantLesHirondelles

A post shared by Stéphane Leblanc (@stephane0720) on

66. Quand Isabelle Huppert a essayé de faire croire au spectateur de La Caméra de Claire qu’elle descendait pour la première fois au Festival de Cannes. En tout cas son personnage.

67. Quand on déchiffre enfin les petits dessins que Hong Sangsoo fait pendant ses interviews afin d’expliquer comment il puise dans la réalité de son quotidien et de celui de ses proches pour en tirer des bulles de fiction.

68. Quand on a parlé invasions d’extraterrestres avec Kiyoshi Kurosawa, pour son dernier film Avant que nous disparaissions, un curieux film sans aucun effet spécial, faute de budget pour en produire.

#kiyoshikurosawa #cannes2017 #AvantQueNousDisparaissions #uncertainregard

A post shared by Stéphane Leblanc (@stephane0720) on

69. Quand on a vu Roman Polanski et sa femme Emmanuelle Seigner, complices à la conférence de presse de D’après une histoire vraie.

70. Quand on a refermé cet album et qu’on rêve déjà de la prochaine édition, en mai 2018.