Le Festival de Cannes bon pied, bon œil : Je me lève à la même heure que Diane Kruger

Dixième jour Les films de Cannes, on peut les attendre avec impatience ou avec l’assurance d’être déçu. Et si ça dépendait tout simplement de quel pied on s’est levé ?

De notre envoyée spéciale à Cannes, Caroline Vié

— 

Diane Kruger dans In the fade de Fatih Akin
Diane Kruger dans In the fade de Fatih Akin — Pathé distribution

Vendredi 26 mai. Je me lève du pied droit. Le réveil sonne 6h30. Fraîche et dispose, je suis prête pour une nouvelle journée de compétition cannoise.

Vengeance ! criera Diane Kruger en allemand dans In the Fade de Fatih Akin après que sa famille aura péri dans un attentat. C’est la première fois que la sculpturale comédienne jouera dans sa langue maternelle et cela dans un film ancré dans la communauté turque allemande.

>> A lire aussi : Festival de Cannes: Diane Kruger, victime d'un attentat dans «In the Fade»

Chouette ! Marina Vacth aura deux Jérémie Renier pour le même prix dans L’Amant double de François Ozon, qui avait découvert l’actrice dans Jeune et Jolie, à Cannes en 2013. Ils seront beaucoup nus dans des scènes torrides à trois entre un psychiatre, son jumeau et une patiente perturbée. Chaud devant !

>> A lire aussi : François Ozon: «Je suis complètement double et j'assume», estime le réalisateur à Cannes

Vendredi 26 mai. Je me lève du pied gauche : panne d’oreiller. J’arrive en salle hirsute et mal lunée.

Depuis son prix du scénario pour De l’autre côté en 2007, Fatih Akin n’aura pas vraiment brillé. Son film sera un catalogue de clichés sur le terrorisme et on ne croira pas une seule seconde à une égérie Chanel transformée en vengeresse.

Jeremie Renier et Marina Vacth dans L'amant double de François Ozon
Jeremie Renier et Marina Vacth dans L'amant double de François Ozon - Mars Films

François Ozon fera dans l’épate Bourgeois avec une énième histoire pseudo-sulfureuse sur des jumeaux maléfiques. Il tentera péniblement d’imiter Hitchcock le temps d’un exercice de style chic et choc qui sera aussi sensuel qu’une tong couverte de strass oubliée sur la plage du festival.

Bref, j’aurais mieux fait de ne pas me lever.