Nicolas Bedos et Doria Tillier ne sont pas «Monsieur & Madame Adelman»

COMEDIE Dans «Monsieur & Madame Adelman», le couple uni à la ville, semble avoir balayé la tentation de l'autofiction...

Caroline Vié

— 

Doria Tillier et Nicolas Bedos dans Monsieur et Madame Adelman de Nicolas Bedos
Doria Tillier et Nicolas Bedos dans Monsieur et Madame Adelman de Nicolas Bedos — Les Films Du Kiosque – Christophe Brachet/La Pacte

Quelle jolie surprise que Monsieur & Madame Adelman, premier long-métrage de Nicolas Bedos. Il a écrit à quatre mains avec l’ex Miss Météo de Canal +  Doria Tillier, sa compagne à la ville, l’histoire d’un couple qu’ils incarnent tous deux.

Cette fresque ambitieuse suit un écrivain et sa muse sur quarante-cinq ans d’une relation pas vraiment sereine. « Le seul élément autobiographique fondamental, c’est sans doute cette tendance qu’ont nos personnages à théâtraliser leur vie. Cette névrose ne nous est pas étrangère », admet Nicolas Bedos.

Plus jazz que rock' roll

Contrairement à Guillaume Canet et Marion Cotillard pour le récent Rock’n’roll, le duo de Monsieur & Madame Adelman ne joue pas à fond la carte de l’autofiction. Là où Canet et Cotillard jonglent avec des références sur leur vraie vie commune, ce n’est pas le cas ici. Bien avant de se lancer dans le projet du film, Nicolas Bedos et Doria Tillier ont puisé leur inspiration en improvisant ensemble des situations délirantes sur l’avenir de leur couple comme autant de morceaux de jazz. Le spectateur peut s’amuser à essayer de reconnaître leurs traits de caractère supposés. Lui est capricieux, elle se montre obsessionnelle et les rapports de force s’interchangent de manière réjouissante au fil des décennies en un « chacun son tour » fort bien orchestré.

Pas de cinéma entre nous

C’est surtout le milieu littéraire qu’égratignent les duettistes. Ils ne suivent pas l’exemple de Charlotte Gainsbourg et Yvan Attal pourMa femme est une actrice (2001) où cet autre couple connu brodait sur la vie professionnelle imaginaire de la belle Charlotte qui s’auto-parodie délicieusement. Est-ce par ce que leurs amours sont moins médiatisés que ceux leurs aînés que Bedos et Tillier ont choisi une autre option ? Les amants dont ils racontent l’histoire, parents calamiteux et caractériels patentés, appartiennent clairement à la fiction et portent d’ailleurs des prénoms différents de ceux des deux acteurs. Les personnages évoluent aussi dans le temps puisque l’histoire débute dans les années 1970.

Amour et humour noir

Cette chronique brillamment écrite mêle réflexion sur l’amour et humour noir en faisant montre d’une ambition louable. Le film est certes un peu long mais il révèle deux créateurs capables de faire rire avec une grande liberté. Le spectateur qui partira rencontrer Monsieur & Madame Adelman pourra ne pas les apprécier, voire les trouver agaçants, mais il lui sera impossible de leur dénier un statut d’originalité et d’élégance dans un paysage de comédies françaises trop souvent paresseuses.