«Miss Sloane»: «Jessica Chastain peut être à la fois glamour et glaçante», estime John Madden

THRILLER Dans le passionnant « Miss Sloane », la comédienne apporte une complexité remarquable à son personnage de lobbyiste…

Caroline Vié

— 

Jessica Chastain dans Miss Sloane de John Madden
Jessica Chastain dans Miss Sloane de John Madden — EuropaCorp/France 2

La sublime Jessica Chastain sort ses griffes dans Miss Sloane de John Madden. La comédienne dégage une autorité déroutante pour incarner une lobbyiste qui se découvre des scrupules quand son employeur lui demande de défendre les partisans du port d’armes.

« Jessica peut être à la fois glamour et glaçante, explique le réalisateur à 20 Minutes. Tout le film est basé sur un jeu avec le spectateur qui doit considérer son personnage comme une garce absolue capable de tout pour parvenir à ses fins. » Il faut dire que la jeune femme n’hésite pas à employer des méthodes musclées, allant du chantage à l’abus de confiance d’une collègue traumatisée par un attentat.

Un gros travail de préparation

« Jessica a beaucoup travaillé en amont pour mettre au point l’apparence de cette femme, car si l’histoire est une fiction, nous avons souhaité que ses tenues soient crédibles. Les tailleurs qu’elle porte sont comme une armure. » La rousse volcanique ne passe pas inaperçue dans les couloirs qu’elle parcourt d’un pas martial. « Dans cet univers gris, on ne voit de prime abord que ses cheveux et son sourire. Avant même qu’elle ait ouvert la bouche, tous les regards sont tournés vers elle. »

Un personnage complexe

Cette combattante prête à tout pour avoir gain de cause a passionné l’actrice au point qu’elle lui a inventé un passé. « Tous les personnages ne demandent pas une telle implication, explique John Madden, mais Jessica, le scénariste Jonathan Perera et moi-même savions que la réussite du film tenait à la complexité d’une héroïne qui ne vit que pour son métier. » On ne s’ennuie pas en compagnie de Miss Sloane, une personne qu’on n’aimerait pas avoir pour ennemie.