VIDEO. Secrets de tournage: Annette Bening est devenue la mère du réalisateur de «20th Century Women»

COULISSES Une maman extradordinaire et deux bandes potes hors du commun débarquent sur les écrans ce mercredi...

Caroline Vié

— 

Annette Bening dans «20th Century Women» de Mike Mills
Annette Bening dans «20th Century Women» de Mike Mills — Annapurna Pictures

Une mère libre comme l’air, des Ecossais pas vraiment recommandables et des handicapés au sens de l’humour communicatif jonglent avec les émotions dans les sorties de cette première semaine de mars.

Des personnages plus grands que l’écran

Elle est géniale la maman qu’incarne Annette Bening dans 20th Century Women de Tom Mills! Le réalisateur a présenté toute sa famille à l’actrice, car, dans ce long-métrage où il revient sur son enfance mouvementée dans les années 1970, elle incarne sa mère. Un vent de liberté souffle sur ce film-là !

>> A lire aussi : «20th Century Women»: Annette Bening défend un «modèle de famille différente»

Ewan McGregor, Jonny Lee Miller, Robert Carlisle et Ewen Bremmer reprennent leurs rôles des potes amateurs de drogue dans T2 : Trainspotting. Danny Boyle les retrouve vingt ans après le premier volet pour une suite toujours aussi délirante, à la bande-son très rock.

>> A lire aussi : Ewan McGregor: «Le coup de vieux des acteurs dans "Trainspotting 2" sert le film»

Grand Corps Malade raconte sa rééducation dans un centre pour handicapés dans Patients , qu’il a coréalisé avec Mehdi Idir. Cette comédie pleine de vie donne le moral en n’hésitant pas à pratiquer l’humour noir tout en refusant toute forme de pathos. C’est vraiment très réussi !

>> A lire aussi : Grand Corps Malade: «L’autodérision dans "Patients" est un bon remède contre le désespoir»