Keanu Reeves: «John Wick recèle une dimension tragique qui le rend attachant»

THRILLER « John Wick 2 » a été conçu autour de la personnalité et des capacités physiques de l’acteur…

Caroline Vié
— 
Keanu Reeves dans John Wick 2 de Chad Stahelski
Keanu Reeves dans John Wick 2 de Chad Stahelski — Niko Tavernise - Metropolitan FilmExport

John Wick 2, c’est encore plus fort que le premier volet également réalisé par Chad Stahelski en 2014. Keanu Reeves y retrouve son rôle de tueur surentraîné empêché de prendre sa retraite par toutes sortes de fâcheux qui veulent le voir se mettre à leur service.

Il vengeait son chien dans le numéro 1 et doit composer avec un mafieux redoutable pour cette suite. « Cette histoire est née de ma complicité avec Chad qui est un spécialiste des cascades, explique le comédien à 20 Minutes. Nous avons décidé de décliner notre passion pour les scènes d’action autour d’un personnage haut en couleur et avons été surpris qu’il plaise à ce point au public. »

Une hécatombe de figurants

Ce héros, expert en armes et en art martiaux, bénéficie d’un réseau de complices qui s’étend dans le monde entier et massacre des centaines de figurants. « Nous laissons aux fans le soin de compter les corps, s’amuse Chad Stahelski: le nombre impressionnant de morts est fait pour désamorcer la violence de l’ensemble en insistant sur le côté comics des combats. » Il est vrai que le massacre tourne au délire. « John Wick est un homme à la vie intérieure très riche et aux réactions très brutales », insiste Keanu Reves.

Conçu autour de l’acteur

Quand on lui demande si ce veuf inconsolable qui rêve de paix lui ressemble, l’acteur esquisse un sourire. « Il a été conçu autour de moi, mais je suis beaucoup moins dangereux. En fait, il a surtout hérité de mon côté mélancolique. » Chad Stahelski s'est malgré tout inspiré de la passion de l'acteur pour les armes et les arts martiaux afin de concevoir les séquences de fusillades époustouflantes qui parsèment le film. « Keanu n’est pas un cascadeur : il se fait remplacer pour les scènes trop dangereuses comme celles où il se fait renverser par une voiture », précise le cinéaste.

Keanu à la manœuvre

C’est cependant Reeves lui-même qui apparaît à l’écran dans la majorité des combats. « C’est un domaine dans lequel il excelle, ce qui nous a permis de le pousser à fond avec sa bénédiction. » Si John Wick 2 met l’accent sur l’action, il ne s’agit pas de son seul attrait. « Le personnage recèle une dimension tragique qui le rend attachant », estime Keanu Reeves. Au point que le film cartonne aux Etats-Unis et que le duo envisage déjà un troisième opus voire une série télévisée autour de cet homme torturé et de son univers peuplé d’assassins appointés.