VIDEO. Non, il n'y pas eu de maltraitance animale sur le tournage de «Mes vies de chien»

POLEMIQUE Une vidéo avait suscité un tollé…

20 Minutes avec agences

— 

Dennis Quaid à New York
Dennis Quaid à New York — Ivan Nikolov/WENN.com

C’est la fin de la polémique qui entourait le tournage de Mes Vies de chien, un film de Lasse Hallström avec Dennis Quaid. L’association indépendante American Humane, attachée aux bien-être des animaux, a mené une enquête et rendu ses conclusions dans un rapport publié sur son site internet. Résultat : elle confirme qu’il n’y a pas eu de maltraitance animale pendant le tournage de Mes vies de chien.

Quelques jours avant la sortie du film aux Etats-Unis, une vidéo diffusée par TMZ semblait montrer qu’un chien avait été forcé à aller dans l’eau. Au sujet de cet élément, American Humane confirme les arguments déjà avancés par la production : la vidéo a été montée et manipulée pour susciter l’outrage du public.

>> A lire aussi : L'équipe du film «Mes vies de chien» accusée de cruauté animale

« Jamais, le chien n’a été forcé à nager », précise l’organisation, ajoutant que le chien a en outre été sélectionné pour son amour de l’eau et que des examens menés pas des vétérinaires choisis montrent qu’il est en pleine santé.

La production hors de cause

Après la publication de la vidéo, la production de Mes Vies de chien avait déjà réagi, via la voix du producteur Gavin Polonne, dénonçant dans le Hollywood Reporter un montage mensonger.

Dennis Quaid était lui-même intervenu sur le plateau du Today Show. « Ce qui n’est pas montré, ce sont les plongeurs qu’il y a sous l’eau pour le chien. On a pris toutes les précautions. Il y avait des plateformes sous l’eau sur lesquelles le chien se tenait. Il n’était pas laissé ballant dans l’eau. Le chien était super, il voulait le refaire », avait-il dit en insistant sur les mesures de sécurité mises en place.