«Lego Batman, le film»: Que retrouve-t-on du justicier masqué dans cette parodie animée?

ANIMATION Les scénaristes de « Lego Batman, le film » ont repris des éléments de la saga mythique pour les parodier…

Caroline Vié

— 

Lego Batman, Le film de Chris McKay
Lego Batman, Le film de Chris McKay — Warner Bros

Après le fort drôle La grande aventure Lego, les blocs à picots encastrables refont leur cinéma pour Lego Batman, le film de Chris McKay.

L’Homme-Chauve-Souris est dans la tourmente : il a vexé le Joker qui, de rage, a jeté l’éponge et s’est rendu ! Ne reste plus à Batman qu’un apprenti envahissant et une fliquette trop zélée pour combler le vide laissé par des vilains aux abonnés absents. Le héros frise la dépression malgré les soins de son majordome dévoué !

Moins transgressives que celles du premier volet, ces aventures animées sont malgré tout tordantes, mitraillant à volonté le mythe de la star des D.C. comics et de ses copains ou ennemis. Les amoureux de la saga de tous âges riront comme des petits fous devant ces gags bon enfant. Mais quelles références a choisi le réalisateur pour réveiller le geek qui sommeille en chaque spectateur ? 20 Minutes s’est amusé à les répertorier.

Noir, c’est noir

Batman n’est pas du genre à danser avec un abat-jour sur la tête. Là, il est carrément au fond du trou pour la plus grande joie du public.

Plus solitaire que jamais, il broie du noir assorti à son costume ce qui finit par le rendre un brin ridicule tant il tire la tête encore plus queChristian Bale et Ben Affleck réunis.

Superman contre Batman

Il lui faut parfois copiner avec des « collègues ». Depuisle film de Zack Snyder, on sait que Batman et Superman ne sont pas vraiment potes. Cela se confirme ici, au moment de croiser le super-héros volant, et même son père, et que tous deux en prennent pour leur matricule.

Batman dans tous ses états

Pas question de se limiter aux versions récentes de Batman pour faire rire aux dépens du justicier masqué. L’inspiration des auteurs retourne jusqu’à la version psychédélique des années 1960 avec ses onomatopées sorties des comics et ses costumes joyeusement ringards.

Des Vilains vraiment pas gentils

Les scénaristes n’ont pas puisé que chez DC pour les envoyer mettre Gotham City à feu et à sang. Sauron du Seigneur des anneaux, Voldemort de Harry Potter et les Daleks de la série Doctor Who font partie des méchants fort remontés qui font que Batman ne sait vraiment plus où donner de la cape.

He likes to fight around. @arnettwill is LEGO Batman in the #LEGOBatmanMovie!

A photo posted by LEGO Batman Movie (@legobatmanmovie) on

Des voix frappadingues

En anglais, ce sont des acteurs comme Will Artnett,Rosario Dawson, Zack Galifianakis et Ralph Fiennes qui prêtent leurs voix aux héros.

En France, les footballeurs Antoine Griezmann et Blaise Matuidi, l’acteur et mannequin  Rayane Bensettie et les youtubeurs Natoo et Wartek ont pris leur place.