Omar Sy: «Comment pourrait-on être blasé à l'idée de remporter un César?»

CESAR 2017 «20 Minutes» a rencontré les stars présentes au déjeuner des Nommés aux César pour recueillir leurs réactions...

Caroline Vié
— 
Omar Sy aura-t-il le César pour Chocolat ?
Omar Sy aura-t-il le César pour Chocolat ? — Julian Torres - Gaumont

Pas d’Isabelle Huppert, ni de Virginie Efira au déjeuner des Nommés des Césars 2017, mais les adorables Omar Sy, Marina Foïs et Laurent Lafitte étaient présents samedi au Fouquet’s Barrière pour célébrer le cinéma français dans tous ses états dans une ambiance à la fois chic et bon enfant. Si Alain Terzian, président de l’Académie des César, a annoncé officiellement qu’il n’y aurait pas de président d’honneur et que personne n’avait été pressenti pour remplacer Roman Polanski qui a renoncé à cette fonction, cela n’a pas entaché ces festivités, prémices de la cérémonie du 24 février prochain.

Omar Sy, enthousiaste (et ça fait du bien)

Ce sont toujours les plus grandes stars qui se montrent les moins blasées ! Omar Sy le démontre. Césarisé en 2012 pour Intouchables, il s’exclame, enthousiaste : « Ce premier César m’a permis de devenir acteur à plein-temps ! ». Le comédien n’a pas pris la grosse tête, loin s’en faut. Cité pour Chocolat, il déclare à 20 Minutes : « Comment pourrait-on être blasé à l’idée de recevoir un César. Si on m’en donne un deuxième, cela confortera les réalisateurs dans l’idée de me faire confiance. » Au vu de sa carrière actuelle, on ne se fait pas de trop souci pour lui-même s’il n’a pas la statuette.


Marina Foïs, irréprochable et classe

Marina Foïs recevra-t-elle le trophée cette année pour Irréprochable de Sébastien Marnier ? On le lui souhaite de tout cœur ! L’actrice est fière d’avoir été distinguée pour ce premier film où l’héroïne tente de retrouver un emploi dans l’agence immobilière où elle a fait ses débuts. « J’ai déjà été citée plusieurs fois sans l’avoir alors je pars décontractée. Je suis toujours arrivée à passer une bonne soirée entre potes même si je ne l’ai pas. » Si tout le monde pouvait être aussi classe que Marina, la vie serait belle.

De Courgette à Lafitte, des grosses légumes ?

Claude Barras, réalisateur de Ma vie de Courgette, promenait son héros dans son sac à dos mais n’a pas hésité à le faire poser pour 20 Minutes. « Je suis heureux de cet honneur et je me dis que la statuette pourra m’aider à trouver un financement pour prochain projet », avoue-t-il, visiblement impatient de se remettre l’ouvrage. Quant à Laurent Lafitte, cité pour Elle de Paul Verhoeven, il demeure serein. « Bien sûr que cela fait plaisir qu’on pense à nous mais je ne crois pas qu’un César changera ma vie ! » Le soir de la remise des Trophées, il sera sur la scène de la Comédie-Française en train de jouer La règle du jeu d’après Jean Renoir.


Vivement le 24 février !

C’est le 24 février, en clair sur Canal +, que seront remis les trophées. « Si je gagne, je couperai le mien en quatre en mettant des lunettes de protection pour ne pas me blesser », plaisante Pascal Bonitzer nommé avec trois coscénaristes pour Les Innocentes d’Anne Fontaine. 20 Minutes remettrait pour sa part volontiers le César du plus beau sourire à Noémie Merlant, citée dans la catégorie espoir pour Le ciel attendra de Marie-Castille Mention-Schaar. « J’espère que cette nomination me permettra de faire des rencontres et de poursuivre ma carrière et je suis triste que ma partenaire du film Naomi Armanger, ne soit pas là. » A Noémie aux autres concurrents, on, dit un gros « M….» en croisant les doigts !