Maltraitance animale: Le producteur de «Mes vies de chien» reconnaît ses erreurs

POLEMIQUE Il dénonce cependant la « mauvaise foi » de la Peta…

20 Minutes avec agences

— 

Dennis Quaid, l'acteur principal de Mes vies de chien
Dennis Quaid, l'acteur principal de Mes vies de chien — WENN

Décidément, le nouveau film de Dennis Quaid, Mes vies de chien, débarque dans un climat plus que tendu.

Tout a commencé le 19 janvier, quand le site TMZ a dévoilé une vidéo réalisée sur le tournage du film, dans laquelle un berger allemand semble malmené par son entraîneur, lors du tournage de ce film familial.

Le chien, qui se prénomme Hercules, doit sauter dans une piscine, mais il ne semble pas décidé à le faire. Les images ont choqué l’organisme de défense Peta, qui a demandé le boycott du film.

Le producteur monte au créneau

Gavin Polone, producteur exécutif de Mes vies de chien, a donné son point de vue sur le sujet par téléphone à TMZ. com. Le producteur de Zombieland assure d’ailleurs qu’il comprend les réactions qu’a suscitées la vidéo et se dit lui-même choqué par les images.

« Aucun animal n’a été blessé pour ce film. Il est regrettable que des gens aient fait des erreurs sur ce tournage », précise-t-il. Gavin Polone reconnaît par ailleurs avoir fait une erreur : accorder sa confiance à American Humane, l’association chargée de veiller au traitement des animaux, et ne pas avoir été présent ce jour-là.

>> A lire aussi : PETA relance la polémique sur l'expérimentation animale à l'occasion du Téléthon

L’homme d’affaires met toutefois le public en garde contre la Peta, qu’il juge comme « un groupe vraiment extrême ». Le Huffington Post a annoncé que la première du film a été annulée à la suite de la publication de la vidéo, et selon Radio Canada, le représentant d’American Humane a quant à lui été suspendu.