Thierry Frémaux: «Les frères Lumière sont bel et bien les inventeurs du cinéma»

DOCUMENTAIRE «Lumière ! L'aventure commence» permet de découvrir un programme passionnant sur les créateurs du cinéma...

Caroline Vié
— 
L'arroseur arrosé, l'un des plus célèbres films Lumière
L'arroseur arrosé, l'un des plus célèbres films Lumière — Ad Vitam

Thierry Frémaux n’est pas que le délégué général du Festival de Cannes et le directeur de l' institut Lumière de Lyon. Il est aussi l’auteur de Sélection officielle qui vient de paraître chez Grasset et du documentaire Lumière ! L’aventure commence où il a réuni 108 films des frères Auguste et Louis Lumière sélectionnés parmi les 1422 référencés.


Un long-métrage des frères Lumière

« Nous sommes parvenus à faire un long-métrage de tous ces petits courts car ce n’est pas un film de Thierry Frémaux mais un programme composé et commenté par Thierry Frémaux, explique-t-il à 20 Minutes. C’est un film des frères Lumière, ce qui me permet de dire que c’est génial. » Pendant près de 90 minutes passionnantes, le spectateur découvre les multiples facettes de leur talent et de celui de leurs opérateurs.


Documentaristes mais pas que…

« On a tendance à penser que les Lumière étaient uniquement des documentaristes et que la fiction a commencé avec Georges Méliès. C’est faux : les premiers sont proches de Roberto Rossellini, Abbas Kiarostami et Robert Bresson alors que le second évoque davantage Federico Fellini. Mais tous ont scénarisé leurs films. » On le découvre notamment avec un classique comme L’arroseur arrosé mais aussi avec celui où une petite fille nourrit un chat taquin que l’opérateur replace un peu brusquement dans le champ.


Des images sublimes

La beauté des cadrages, à une époque où les viseurs n’avaient pas été inventés et où on devait donc placer sa caméra à l’instinct, est elle aussi bluffante. « La qualité des prises de vues m’a surpris, avoue Thierry Frémaux, car si nous avons restauré les films, notamment pour pouvoir les projeter au format d’origine, nous n’avons pas eu à toucher aux contrastes tant ils étaient superbes. » Une bataille de boules de neige ou l’arrivée d’un bateau émerveillent tandis que le commentaire, ludique et érudit, renseigne sur des détails peu connus de la vie et de l’œuvre des frères.


Et bientôt la suite ?

« Ces petits films montrent un art qui se forme sous nos yeux et prouvent que les frères Lumière sont bel et bien les inventeurs du cinéma », martèle Thierry Frémaux. Témoignage de leur époque (à partir de 1895) parfois fort drôles ou bouleversants, ces documents sont de purs bijoux accessibles pour tous les publics et recommandés aux enfants. Thierry Frémaux a déjà lancé la restauration de deux heures supplémentaires de films pour une suite. Et il va maintenant s’atteler à la préparation du 70e Festival de Cannes qui commencera le 17 mai prochain.