«Tous en scène», le film d'animation qui «donne envie de chanter»

ANIMATION Le réalisateur Garth Jennings offre à sa comédie musicale «Tous en scène» une bande-son variée aux nombreux tubes entraînants...

Caroline Vié

— 

Tous en scène de Garth Jennings
Tous en scène de Garth Jennings — Illumination/Universal

Avec La La Land de Damien Chazelle qui sort aussi cette semaine, Tous en scène de Garth Jennings marque le grand retour de la comédie musicale américaine. D’autant que ce film d’animation produit par Illumination Entertainment, studio créateur de Moi, moche et méchant et des Minions, est un enchantement.

Un koala stressé y organise un concours de chant pour essayer de sauver son théâtre et voit débarquer toutes sortes d’animaux délirants aux registres très variés. « J’ai écrit le film autour des chansons, précise le réalisateur à 20 Minutes. En travaillant chaque personnage, un tube me venait à l’esprit. Le fait qu’ils soient tous si différents explique la diversité de la bande-son. » Scarlett Johansson, Reese Witherspoon et Jennifer Hudson font partie des stars qui poussent la chansonnette dans le film.

Une référence familiale

Le réalisateur a fait travailler son équipe pendant plusieurs mois avant la production afin de réunir les chansons dont il avait besoin. L’une de celles qui lui tenaient le plus à cœur était I’m still standing d' Elton John interprétée par Taron Egerton dans le film.

« Pour les 60 ans de ma mère, j’ai enregistré un album où tous les membres de ma famille chantaient. Ma grand-mère, alors âgée de 79 ans, a choisi ce titre et l’a interprétée avec sa voix de grande fumeuse. Il a donc une résonance particulière pour notre famille. »

Un moment d’émotion

My Way de Frank Sinatra reprise par Seth MacFarlane dans Tous en scène était aussi l’un des premiers choix de Garth Jennings. Il a fait travailler les animateurs en musique afin qu’ils saisissent toute l’émotion qui habite chaque personnage.

« My Way est une chanson complexe qui recèle différent niveaux de lecture. Dans le film, elle a d’abord un côté ironique quand le gorille explique qu’il fait les choses à sa façon puis elle prend une autre dimension, plus émouvante, à la fin de la scène. C’est ce mélange de genres qui m’a plu. »

Des auditions délirantes

Les auditions que le héros fait passer sur scène constituent l’un des passages les plus drôles du film. Le réalisateur s’est régalé à réunir ne serait-ce que quelques secondes de chansons pour mettre en valeur les différents candidats. On rit vraiment de bon cœur pendant cette scène irrésistible.

« Que ce soit de la pop ou un air d’opéra, une grande chanson doit pouvoir s’identifier presque immédiatement et nous évoquer quelque chose de notre passé Pour cette scène, j’ai jonglé avec les styles pour montrer qu’un tube peut prendre différentes formes. La musique est universelle : c’est le message que j’ai voulu faire passer. »

Le grand absent

Il n’a pas été facile de réunir les différents éléments de la bande-son. Garth Jennings a dû parfois renoncer à une chanson qui lui tenait à cœur. C’est le cas de The Sound of Silence de Simon & Garfunkel.

« J’avais tout prévu et puis j’ai vu la bande-annonce des Trolls où Justin Timberlake le chantait et j’ai dû changer. Mais je ne me plains pas : j’ai pu obtenir à peu près tous les titres que je désirais, ce qui est une chance phénoménale. Repenser à tout cela me donne envie de chanter. J’espère que mon film produira le même effet sur le spectateur. »

Tous en scène de Garth Jennings
Tous en scène de Garth Jennings - Illumination/Universal