Mort de Carrie Fisher: Coiffure, bipolarité... Dix choses que vous ignoriez peut-être sur l'actrice

STAR WARS L’interprète de la princesse Leia dans la saga « Star Wars » est décédée ce mardi des suites d’une crise cardiaque, à l’âge de 60 ans…

Philippe Berry

— 

Carrie Fisher le 16 novembre 2016 pour la sortie de ses mémoires «The Princess Diaries»
Carrie Fisher le 16 novembre 2016 pour la sortie de ses mémoires «The Princess Diaries» — SIPANY/SIPA

Bien sûr, Carrie Fisher n’était pas que la princesse Leia. Mais l’actrice américaine, qui s’est éteinte ce mardi à Los Angeles, des suites d’une crise cardiaque, restera à jamais associée à son rôle emblématique dans la saga Star Wars. Avec qui elle entretenait une relation compliquée.

1. Elle a eu une liaison avec Harrison Ford sur le tournage de Star Wars

C’est l’une des révélations de ses derniers mémoires, The Princess Diaries, publiés cette année. Sur le tournage du premier épisode de la saga (A New Hope), Carrie Fisher, qui n’avait que 19 ans, a eu une liaison avec Harrison Ford, 33 ans, qui était alors marié. « Il était taciturne, il était beaucoup plus vieux que mois, je pensais qu’il était hors d’atteinte », écrit-elle.

2. Elle détestait son fameux bikini de métal et ses cheveux...

C’est devenu un incontournable des cosplays. Mais Carrie Fisher a régulièrement critiqué ce « costume d’esclave » qui a fait d’elle un sex-symbol. Sur un plateau télé, elle a raconté cette anecdote : « Un fan m’a dit qu’il avait pensé à moi entre 12 ans et 22 ans, quatre fois par jour. » Le seul point positif ? Elle a pris sa revanche en tuant Jabba, dans Le Retour du Jedi. Idem pour sa coupe de cheveux qu’elle a comparé à deux bagels, ou deux pains aux raisins chez nous. Selon sa biographie, elle n’a rien dit car elle avait peur de se faire virer par George Lucas.

>> Diaporama: Leia, la princesse badass

3… et certains dialogues de Star Wars

« Cela peut s’écrire, mais pas se prononcer. » C’est l’avis de Carrie Fisher sur certains dialogues pompeux de George Lucas. Son plus grand cauchemar ? « I have placed information vital to the survival of the Rebellion into the memory systems of this R2 unit. » (« J’ai placé des informations vitales à la survie de la rébellion dans la mémoire de ce modèle R2 »). Selon elle, cela explique en partie son accent exotique mi-américain, mi-anglais.

4. Elle a battu Meryl Streep pour le rôle

De nombreuses actrices ont auditionné pour le rôle, dont Jodie Foster. Selon Ink Tank, les stars Farrah Fawcett, Meryl Streep et Jane Seymour ont également passé le casting, mais c’est Carrie Fisher, la fille du chanteur Eddie Fisher et de l’actrice Debbie Reynolds, qui a décroché le rôle, à tout juste 19 ans.

5. Elle n’a pas touché d’argent sur le merchandising

Mark Hamill a touché 650 000 dollars pour le premier volet. Le cachet de Fisher était sans doute inférieur, même avec 0,025 % des recettes (environ 200 000 dollars sur 775 millions au box-office). L’actrice regrette surtout de ne pas avoir signé un contrat concernant le merchandising, et n’a rien touché sur « toutes les figurines Leia ».

6. Les producteurs lui ont demandé de perdre 15 kg pour le nouveau film

Pour reprendre son rôle, dans l’épisode VII en 2015, elle a dû perdre 15 kg. « On travaille dans une industrie où la seule chose qui compte est votre poids et votre apparence », regrette-t-elle.

7. Elle a joué dans « Smallville »

Même si elle a joué plus de 40 rôles au cinéma et autant à la télévision, pas facile de se souvenir du reste de sa filmographie. On citera notamment des apparitions dans Quand Harry rencontre Sally et dans la série Smallville, dans le rôle de la rédactrice en chef du Daily Planet.

8. Elle était bipolaire et elle a lutté contre la stigmatisation des maladies mentales

Carrie Fisher a toujours été très ouverte sur sa vie personnelle. Diagnostiquée «bipolaire» à 29 ans, elle a d'abord pris des drogues dures, puis des médicaments et a subi un traitement par électrochocs. Elle est surtout devenue l'une des voix les plus importantes d'Hollywood pour dénoncer la stigmatisation des maladies mentales. Dans une tribune publiée par le Guardian, elle donnait ce conseil à une jeune femme bipolaire: «Poursuis tes rêves malgré la peur, ce sont les actions qui comptent, la confiance viendra ensuite.»

9. Elle a failli mourir d’une overdose en 1985

L’actrice a souffert d’une addiction à la cocaïne sur le tournage du premier Star Wars. En 1985, elle a failli mourir d’une overdose médicamenteuse accidentelle. Elle en a tiré un livre, Postcards from the Edge, qui a été adapté en film avec Meryl Streep.

10. Elle a joué les «script doctor» à Hollywood en secret

Si elle n'est créditée que pour le scénario de Postcards from the Edge, la plume acérée de Fisher a souvent été utilisé dans l'ombre, comme «script doctor», raconte Variety. Fisher a notamment retouché les dialogues de Hook, L'Arme fatale 3, Sister Act  ainsi ceux de la seconde triologie de Star Wars, pour donner plus de vie aux personnages féminins.