VIDEO. Secrets de tournage: Ewan McGregor dégomme son accent pour «American Pastoral»

COULISSES La destruction et les soucis qu'elle entraîne sont au menu de cette semaine au cinéma...  

Caroline Vié et Jonathan Duron

— 

Ewan McGregor et Jennifer Connelly dans American Pastoral d'Ewan McGregor
Ewan McGregor et Jennifer Connelly dans American Pastoral d'Ewan McGregor — Mars Films

Comment gère-t-on sa paternité quand on découvre que sa fille est une terroriste ? Comment supporte-t-on de changer de corps sans pouvoir rien contrôler ? Comment crée-t-on un empire de la malbouffe ? Telles sont les questions que posent les films de cette semaine…

Bombe, comète et estomacs

Ewan McGregor est à la fois devant et derrière la caméra pour American Pastoral, drame inspiré d’un roman de Philip Roth. Il y incarne un père effondré après avoir découvert que sa fille a fait sauter un bureau de poste pour protester contre la guerre du Vietnam. L’Ecossais a dû travailler son accent pour incarner un Américain pur souche et s’est inspiré d' un acteur rendu célèbre par Les Affranchis, de Martin Scorsese.

Your Name de Makoto Shinkai a connu un énorme succès au Japon et ce n’est que justice. L’histoire de deux adolescents - un garçon et une fille - qui échangent leurs corps en raison d’un étrange phénomène est poétique et poignante. Et ce d’autant plus qu’une comète les menace.

DansLe Fondateur, Michael Keaton incarne le promoteur visionnaire qui a créé l’une des plus célèbres chaînes de fast-foods de la planète. C’est à nos estomacs qu’en veut cet homme d’affaires brillant dont John Lee Hancock filme l’ascension fulgurante.