«Norm» et «Monster Cars», films écolos et rigolos

ANIMATION « Norm » et « Monster Cars » sont deux films familiaux qui ont pour point commun de défendre l’environnement…

Caroline Vié

— 

Lucas Till dans Monster Cars de Chris Wedge
Lucas Till dans Monster Cars de Chris Wedge — Paramount

Verts, pour le meilleur et pour le rire. C’est le point de vue que défendent Monster Cars de Chris Wedge et Norm de Trevor Wall.

Norm de Trevor Wall
Norm de Trevor Wall - La Belle Company

Dans le premier, un adolescent recueille une étrange créature dérangée par des forages pétroliers. Dans le second, c’est un gros ours polaire (doublé par Omar Sy) qui veut sauver sa banquise des magouilles d’un prometteur immobilier.

La nature avant tout

Le héros de Monster Cars, incarné par Lucas Till, met littéralement un monstre dans son moteur puisque Critch, la délicieuse bestiole qui devient son copain sert aussi de propulseur à son 4X4. « L’idée était de faire un divertissement qui sensibilise le public aux dérives de la recherche pétrolière », explique Chris Wedge, connu pour avoir réalisé le premier Age de glace en 2002.

L’ours polaire de Norm part pour New York afin d’empêcher la construction de maisons ultramodernes dans son habitat naturel. « C’est ce message sympa de protection de la nature qui m’a donné envie de doubler le personnage », explique Omar Sy. Sa prestation vocale ajoute à la sympathie instinctive que l’on ressent pour cette grosse peluche.

De chouettes héros

« Cela faisait un moment que je voulais m’essayer aux prises de vues réelles et retrouver le charme des films pour enfants des années 1980 », insiste Chris Wedge qui a clairement pensé à E.T. de Steven Spielberg pour donner vie à une créature fort charmante à mi-chemin entre la pieuvre et le dinosaure.

« Norm a un côté à la fois débrouillard et pataud qui m’a tout de suite branché. Il a le même optimisme que moi face à l’adversité », avoue Omar Sy. Il est vrai que le plantigrade ne manque ni d’audace, ni d’idées pour arriver à ses fins avec l’aide d’une bande de lemmings survoltés.

Divertissants mais que…

Si Wedge a provisoirement délaissé l’animation pour Monster Cars, c’est aussi parce qu’il souhaitait livrer un message sur la protection de l’environnement. « La petite ville dans laquelle se déroule le film a perdu toute âme à cause de la compagnie pétrolière qui détruit tout par appât du gain. »

« L’idée qu’on puisse s’amuser et réfléchir en sortant de la salle est importante pour moi. C’est en parlant de l’écologie aux enfants dès leur plus jeune âge qu’on peut faire évoluer les mentalités », insiste Omar Sy. Il est certain que Norm est si mignon qu’on ressent une grosse envie de le protéger !