Ghibli: Hayao Miyazaki veut réaliser un nouveau long-métrage d’animation

ANIMATION Le réalisateur japonais, qui avait pourtant annoncé sa retraite en 2013, aimerait terminer « Boro la petite chenille » d’ici 2019…

M.C.

— 

Hayao Miyazaki à Los Angeles, le 8 novembre 2014.
Hayao Miyazaki à Los Angeles, le 8 novembre 2014. — Chris Pizzello/AP/SIPA

Hayao Miyazaki sort une nouvelle fois de sa « retraite ». Quand le cofondateur du Studio Ghibli, auteur de films d’animation devenus mythiques comme Porco Rosso, Princesse Mononoké ou Le Voyage de Chihiro, avait déclaré en 2013 qu’il arrêtait les longs-métrages, certains ne l’avaient pas pris au sérieux. Il faut dire que le maître est un spécialiste de telles annonces, répétées une demi-douzaine de fois depuis trente ans.

Un nouveau long-métrage

Ce n’était donc peut-être pas la dernière fois : l’infatigable Hayao Miyazaki, qui ne peut toujours pas se résoudre à tourner la page, vient en effet de révéler sur la chaîne publique japonaise NHK qu’il voulait réaliser un nouveau long-métrage.

Le réalisateur est resté très actif ces trois dernières années, planchant sur des courts-métrages pour le musée Ghibli à Tokyo. C’est d’ailleurs l’un d’entre eux, Boro la petite chenille, qui est à l’origine du nouveau revirement de Miyazaki. Insatisfaite de ce projet entièrement réalisé par ordinateur en tant que court-métrage, la star de 75 ans aurait présenté dès le mois d’août dernier son projet d’en faire un long-métrage, notant que s’il y passait cinq ans, il le terminerait - ­logiquement - à 80 ans.

« Il dessinera des story-boards jusqu’à la mort »

Dans son projet, Miyazaki envisage même de terminer le film pour 2019, à temps pour les JO de Tokyo l’année suivante. « Il dessinera des story-boards jusqu’à la mort », a commenté le producteur Toshio Suzuki selon le site Anime News Network. Ce qui aurait fait dire à un autre responsable de Ghibli que « ce serait une bonne pub pour le film ».

>> A lire aussi : «Je continuerai à travailler jusqu’à ma mort», déclare Hayao Miyazaki

Hayao Miyazaki travaillerait déjà d’arrache-pied sur le projet, bien qu’il ne soit pas formellement validé. Il est d’ailleurs toujours à pied d’œuvre sur Boro, la petite chenille, version court-métrage de 12 minutes, qui devrait être fini dans un an. Cette histoire, sur laquelle il planche depuis vingt ans, est, selon ses mots, « celle d’une frêle chenille velue, tellement minuscule que vous auriez tôt fait de l’écraser entre vos doigts ».