«50 nuances plus sombres»: Plus torride que le premier volet ?

CULTURE Sa classification R (déconseillé aux moins de 17 ans non-accompagnés) aux Etats-Unis est identique à celle du premier opus, mais sa justification a légèrement évolué…

20 Minutes avec agence
— 
Extrait de la bande-annonce de «50 nuances plus sombres» avec Dakota Johnson
Extrait de la bande-annonce de «50 nuances plus sombres» avec Dakota Johnson — Universal Pictures

Certains ont jugé  trop prude ? La suite de l’adaptation au cinéma du roman de E.L James sera sans doute plus torride.  a obtenu le classement R, pour « Restricted », soit un film déconseillé aux mineurs de moins de 17 ans non-accompagnés,  .

Le premier opus avait, lui aussi, obtenu cette classification, la  (MPAA) considérant qu’il proposait un « fort contenu sexuel à travers les dialogues, un comportement inhabituel et de la nudité à l’écran ».

Un « fort contenu érotique et sexuel »

Mais cette fois-ci, la MPAA nuance, elle aussi, son propos, parlant pour ce nouvel opus d’un « fort contenu érotique et sexuel » tout court « et de la nudité à l’écran ». Pour rappel, en France, au moment de la sortie de 50 , la commission de classification des oeuvres cinématographiques avait été plus clémente que son équivalent américain.

Elle avait interdit le film aux moins de 12 ans. Le second volet, qui devrait subir le même sort, est attendu sur les écrans français le 8 février.