Matt Damon répond aux accusations de «whitewashing»

CINEMA, L’acteur a été blessé par les critiques…

20 Minutes avec agences

— 

Matt Damon
Matt Damon — WENN

Diffusée lors du Comic-Con de New York, la nouvelle bande-annonce de La Grande Muraille nous montre un Matt Damon héroïque combattant des monstres dans une Chine imaginaire du XVe siècle. Le film, réalisé par Zhang Yimou (Le Secret des poignards volants), raconte l’histoire de la Grande Muraille comme dernier rempart contre des hordes monstrueuses. 

La diffusion de la bande-annonce a provoqué un tollé. En effet de nombreuses voix ont accusé le film de mettre en scène un cliché particulièrement présent dans le cinéma américain, à savoir celui du héros blanc qui vient à la rescousse d’un autre peuple, non blanc. « Si les gens regardent le film et que quelqu’un vient me voir ensuite pour me dire qu’il y a vu du whitewashing (le fait de remplacer un personnage typé par un acteur blanc) alors je l’écouterais jusqu’au bout et j’essayerais de voir ce qui a raté », a déclaré l’acteur.

Une critique déplacée

Cependant, l’acteur ne comprend pas comment faire autant de reproches à un film que personne n’a encore vu. « Je serais aussi extrêmement surpris qu’un spectateur qui a vu le film puisse avoir cette réaction. En tant qu’individu plutôt progressiste je vous écouterais. Mais si vous essayez de me convaincre sans avoir vu le film avant, je pense que vous entamez sérieusement votre crédibilité. Il faut savoir de quoi on parle avant d’avancer un argument, ça me rend plus ouvert au dialogue ensuite. » a-t-il conclu.

>> A lire aussi : «Doctor Strange»: Tilda Swinton défend la diversité du casting de Marvel

Le film sortira sur les écrans à partir du 24 février. Outre Matt Damon, on y retrouve Pedro Pascal, Jing Tian, Willem Dafoe et Andy Lau au casting.