«Bridget Jones Baby»: Comment Renée Zellweger donne un coup de fouet à son personnage

COMEDIE Ce troisième volet montre l'héroïne d'Helen Fielding métamorphosée et prête à résoudre un problème épineux...

Caroline Vié

— 

Renée Zellweger, Patrick Dempsey et Colin Firth dans Bridget Jones Baby de Sharon Maguire
Renée Zellweger, Patrick Dempsey et Colin Firth dans Bridget Jones Baby de Sharon Maguire — Universal/Miramax/StudioCanal

La célibattante maladroite et attachiante créée par Helen Fielding et incarnée par Renée Zellweger est de retour. Dans Bridget Jones baby de Sharon Maguire, elle est la fois la même et totalement différente.

>> A lire aussi : «Les histoires de Bridget Jones sont toujours inspirées de la réalité», selon sa créatrice

Ce troisième volet ne s’inspire pas d’un roman, contrairement aux précédents, mais permet de retrouver l’héroïne métamorphosée face à deux prétendants campés par Colin Firth et Patrick Dempsey. 20 Minutes a fait la liste de ses changements.

Elle a des rides

Depuis les deux premiers films en 2001 et 2004, Bridget et Renée ont fait comme tout le monde : elles ont pris de l’âge ! Et elle(s) l’assume(nt) !

Les rides du personnage ne sont pas gommées. Elles ajoutent à son charme et au processus d’identification des spectatrices car Bridget a vieilli en même temps qu’elles.

Elle a perdu du poids

Disparue la petite demoiselle rebondie aux culottes craquantes. Bridget a minci et elle est devenue plus sophistiquée. Elle s’habille mieux et ne semble plus aussi mal dans sa peau.

Si elle reste délicieusement à côté de la plaque, on la sent mûrie par la solitude, le monde du travail et prête pour une nouvelle épreuve que lui réserve le scénario.

Elle est enceinte

Et oui, comme le titre du film le laisse supposer, Bridget attend ce qui pourrait être considéré comme un heureux événement si un problème majeur ne se posait pas...

Renée Zellweger dans Bridget Jones Baby de Sharon Maguire
Renée Zellweger dans Bridget Jones Baby de Sharon Maguire - Universal/Miramax/StudioCanal

 

Le père de son bébé est-il Mark Darcy, son ancienne flamme dont elle s’est séparée ou Jack Qwant, un amant de passage qui ne demande qu’à s’incruster ? Elle ne sait plus bien quoi faire face aux géniteurs potentiels.

Elle se prend en mains

Bridget sera toujours Bridget… Elle fait encore pas mal de sottises mais sa future maternité lui a quand même mis un peu de plomb dans la cervelle.

Elle ne se laisse plus marcher sur les pieds et tire des enseignements de ses erreurs pour rebondir quand une garce tente de l’évincer de son boulot. A quarante ans passés ; elle a perdu de sa naïveté.

Elle prête à s'assumer pleinement

Quoi qu’il advienne, Bridget est résolue à avoir son bébé et à l’élever seule si elle le doit. Elle n’attend plus après le prince charmant ce qui la rend plus apte à le débusquer.

Renée Zellweger dans Bridget Jones Baby de Sharon Maguire
Renée Zellweger dans Bridget Jones Baby de Sharon Maguire - Universal/ Miramax/StudioCanal

Ce troisième épisode des aventures de Bridget Jones la renouvelle juste assez pour surprendre ceux qui l’aiment sans pour autant lui voler son identité. On se demande à quoi pourrait ressembler une suite où elle se confronterait aux aléas de la vie de maman.