Cinéma: Les acteurs vont pouvoir faire retirer leur âge du site IMDb

ETATS-UNIS La Californie a voté une loi destinée à lutter contre la discrimination dans l'industrie du divertissement, ce qui a des conséquences sur l'Internet Movie Database...

M.C.

— 

Le logo de la base de données IMDb (illustration).
Le logo de la base de données IMDb (illustration). — Kathy Hutchins/NEWSCOM/SIPA

En Californie, les acteurs peuvent désormais faire effacer leur date de naissance du site IMDb. Le gouverneur de l’Etat, Jerry Brown, vient de signer une loi qui oblige le service de base de données cinématographique en ligne (Internet Movie Database), ainsi que tous les sites similaires faisant payer un abonnement, à retirer l’âge des gens qui en font la demande, afin de lutter contre la discrimination lors des castings.

« Bien que ce soit illégal, la discrimination par l’âge persiste dans l’industrie du divertissement », note Ian Calderon, l’élu à l’assemblée de l’Etat de Californie à l’origine de la loi, baptisée AB 1687. « Malheureusement, c’est une pratique courante pour les directeurs de casting et les producteurs d’utiliser des sites comme IMDb pour avoir des informations sur les acteurs, et notamment leur âge, ce qui ne devrait pas rentrer en ligne de compte dans la sélection. »

« Je n’aurais jamais pu avoir ce rôle dans "Beverly Hills" aujourd’hui »

Cette discrimination par l’âge « est un problème majeur dans notre industrie », confirme Gabrielle Carteris, à la tête du syndicat professionnel d’acteurs SAG-ACTRA, poids lourd d’Hollywood qui a soutenu la loi. L’actrice, plus connue pour son rôle d’Andrea Zuckerman dans la série Beverly Hills, fait part de sa propre expérience dans une tribune sur le site du Hollywood Reporter : « Je n’aurais jamais pu avoir ce rôle dans Beverly Hills aujourd’hui, c’est clair, écrit-elle. Ils ne m’auraient jamais appelée à un casting pour le rôle d’Andrea Zuckerman, 16 ans, s’ils avaient su que j’en avais 29. Les sites de casting électroniques n’existaient pas en 1990, mais aujourd’hui ils sont très répandus et influents. »

Cette loi ne fait cependant pas l’unanimité, critiquée par certains comme allant à l’encontre des principes de la Constitution sur la liberté d’expression. Michael Beckerman, président de l’Internet Association, un lobby formé par des entreprises d’internet comme Google, Amazon, eBay ou Facebook, a lui aussi signé une tribune dans le Hollywood Reporter pour défendre « le droit à diffuser des informations de base qui existent dans le domaine public. Publier ces informations n’est pas une forme de discrimination, et les entreprises d’Internet ne devraient pas être punies pour la manière dont les gens utilisent leurs données », estime-t-il.

Si les âges de Cameron Diaz (44 ans), Bill Murray (66 ans) ou Jennifer Lawrence (26 ans) sont de notoriété publique et ont peu de chances d’être oubliés un jour des réseaux, cette loi pourrait être efficace pour protéger des acteurs débutants ou moins en vue, qui tentent de faire leur place à Hollywood et ne souhaitent pas être jugés simplement sur leur âge. A condition qu’ils n’aient pas de biographie sur Wikipedia ou d’autres sites gratuits, non concernés par cette loi.